Don d’organes et groupes ethniques à Montréal : Le rôle des infirmières dans un contexte de décès neurologique.

Don d’organes et groupes ethniques à Montréal : Le rôle des infirmières dans un contexte de décès neurologique.

Don d’organes et groupes ethniques à Montréal : Le rôle des infirmières dans un contexte de décès neurologique.

Don d’organes et groupes ethniques à Montréal : Le rôle des infirmières dans un contexte de décès neurologique.s

| Ajouter

Référence bibliographique [666]

Lagacé, Anne-Marie. 2010. «Don d’organes et groupes ethniques à Montréal : Le rôle des infirmières dans un contexte de décès neurologique.». Mémoire de maîtrise, Université de Montréal, Département des sciences infirmières.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette étude « [...] explorera la présence ou non de liens entre l’origine ethnique et l’opinion concernant le don d’organes et proposera des interventions infirmières adaptées aux familles d’origine ethnique différente. » (p. 4)

2. Méthode


Échantillon/Matériau:
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Malgré le fait que le don et la transplantation d’organes se pratiquent maintenant dans de nombreux pays depuis plus de quarante ans, certains groupes démontrent encore des réserves envers ces procédures. Dans sa pratique infirmière, l’auteure a aussi remarqué que des professionnels de la santé hésitent à offrir le don d’organes à des familles d’origine ethnique autre que québécoise. Afin de comprendre le phénomène, ce travail présente d’abord une importante mise en contexte grâce à des éléments historiques et des contributions des sciences sociales. Ensuite, une revue critique des écrits scientifiques dans le domaine permet, entre autres, de dégager que des liens existent entre le groupe ethnique et l’opinion au don d’organes. Finalement, inspirées par la théorie du caring transculturel de Leininger, des recommandations pour la pratique infirmière sont émises en réponse aux lacunes identifiées dans la littérature. » (p. iii)