Comportements d’utilisation du temps non marchand des familles au Québec et au Canada : une modélisation sur les microdonnées du budget-temps de 1986 et de 1992

Comportements d’utilisation du temps non marchand des familles au Québec et au Canada : une modélisation sur les microdonnées du budget-temps de 1986 et de 1992

Comportements d’utilisation du temps non marchand des familles au Québec et au Canada : une modélisation sur les microdonnées du budget-temps de 1986 et de 1992

Comportements d’utilisation du temps non marchand des familles au Québec et au Canada : une modélisation sur les microdonnées du budget-temps de 1986 et de 1992s

| Ajouter

Référence bibliographique [6656]

Lefebvre, Pierre et Merrigan, Philip. 1999. «Comportements d’utilisation du temps non marchand des familles au Québec et au Canada : une modélisation sur les microdonnées du budget-temps de 1986 et de 1992 ». L’actualité économique : revue d’analyse économique, vol. 75, no 4, p. 625-663.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Évaluer, dans une optique économique, le temps consacré par les parents directement et indirectement à leurs enfants et examiner « Les différences d’utilisation du temps entre le Québec et le reste du Canada. » (p. 625)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Cette étude « [...] s’appuie sur les microdonnées de l’Enquête sociale générale, réalisée par Statistique Canada, portant sur l’emploi du temps des Canadiens et des Canadiennes en 1986 et en 1992. » (p. 625) « Il y a environ 2 600 répondants en 1986, hommes et femmes, et environ 2400 répondants en 1992 [...] » (p. 628), de personnes vivant en couples et ayant des enfants.

Instruments :
Questionnaire sur l’emploi du temps quotidien de l’ Enquête sociale générale

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette étude analyse les comportements d’utilisation du temps non-marchand dans les familles biparentales avec au moins un enfant âgé de 18 ans ou moins ainsi que le partage des tâches parentales et domestiques entre les hommes et les femmes. [...] La modélisation économétrique porte sur les facteurs qui expliquent le temps consacré par les parents directement et indirectement à leur(s) enfant(s). L’analyse examine également les différences d’utilisation du temps entre le Québec et le reste du Canada. Il ressort des résultats de l’analyse statistique que l’âge et le nombre des enfants, le niveau de scolarité des parents et leur statut sur le marché du travail sont des déterminants importants du temps consacré à différentes activités non marchandes selon le sexe. L’étude montre que les parents investissent beaucoup de temps dans les enfants lorsque ceux-ci sont jeunes, ce qui n’est pas sans implications sur la politique publique de soutien aux familles. » (p. 625)