La relation enseignant-élève, telle que perçue par l’enseignant et par l’élève, et ses liens avec l’adaptation sociale de l’enfant à la maternelle

La relation enseignant-élève, telle que perçue par l’enseignant et par l’élève, et ses liens avec l’adaptation sociale de l’enfant à la maternelle

La relation enseignant-élève, telle que perçue par l’enseignant et par l’élève, et ses liens avec l’adaptation sociale de l’enfant à la maternelle

La relation enseignant-élève, telle que perçue par l’enseignant et par l’élève, et ses liens avec l’adaptation sociale de l’enfant à la maternelles

| Ajouter

Référence bibliographique [664]

Lampron, Julie. 2010. «La relation enseignant-élève, telle que perçue par l’enseignant et par l’élève, et ses liens avec l’adaptation sociale de l’enfant à la maternelle». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département d’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La présente étude poursuit trois objectifs. Premièrement, elle tente de vérifier les liens entre la relation enseignant-élève et l’adaptation sociale de l’enfant de maternelle à l’école. Deuxièmement, elle examine les liens entre les évaluations que font l’enfant et l’enseignant de leur relation. Troisièmement, elle étudie la stabilité de la relation enseignant-élève au cours de l’année scolaire.» (p. xi)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les participants de l’étude sont 54 élèves de maternelle (34 garçons, 20 filles), leurs parents et leur enseignant. Les élèves ont en moyenne 68,65 mois au début de l’année scolaire [...]. Les enfants sélectionnés pour l’étude sont les enfants considérés à risque selon l’évaluation de leur comportement à l’école et à la maison. Ils habitent dans différentes régions du Québec: 19 sont de Montréal, 33 vivent en Estrie et 2 élèves habitent au Centre-du-Québec. Les enfants sont de plusieurs origines ethniques [...].» (p.29)

Instruments :
- «Un questionnaire visant à mieux connaître les caractéristiques de l’enfant et de son environnement s’adresse aux parents [...].» (p. 33)
- «Un questionnaire portant sur les caractéristiques professionnelles de l’enseignant et sur la classe est rempli par l’enseignant.» (p. 34)
- «L’adaptation sociale de l’enfant à l’école est évaluée grâce au Profil Socio-Affectif (PSA; LaFrenière et al., 1990) [...].» (p. 34)
- «La perception de l’enseignant de la relation enseignant-élève est mesurée à l’aide de l’Échelle de relation enfant-enseignant(e), une version modifiée du questionnaire Student-Teacher Relationship Scale (STRS) de Pianta (1992) [...].» (p. 35)
- «La perception de l’enfant de sa relation avec l’enseignant est mesurée à l’aide d’une entrevue basée sur le Young Children ’s Appraisals of Teacher Support (Y-CATS; Mantzicopoulos et Neuharth-Pritchett, 2003) [...].» (p. 36)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Selon les résultats obtenus, il existe des liens entre certaines dimensions de la relation enseignant-élève, telle que perçue par l’élève ou l’enseignant, et l’adaptation sociale de l’enfant à l’école. Ces liens sont présents en début d’année scolaire, en fin d’année scolaire ou à ces deux moments. Du point de vue de l’enseignant, le conflit dans la relation enseignant-élève est lié aux problèmes de comportement extériorisés et à la compétence sociale de l’enfant en début et en fin d’année scolaire. La proximité dans la relation enseignant-élève d’après l’enseignant est liée à la compétence sociale en début et en fin d’année scolaire ainsi qu’aux problèmes de comportement intériorisés en fin d’année scolaire. Du point de vue de l’enfant, la chaleur dans la relation enseignant-élève est liée aux problèmes de comportement extériorisés et à la compétence sociale de l’enfant en début d’année scolaire. De plus, les résultats indiquent que la proximité dans la relation enseignant-élève relevée par l’enseignant est liée à la chaleur perçue par l’enfant dans sa relation avec son enseignant en fin d’année. Les perceptions de l’enseignant et de l’enfant du conflit dans leur relation ne sont liées ni en début, ni en fin d’année scolaire. De surcroît, bien que ce ne soit pas le cas pour la perception de l’enfant de la relation enseignant-élève, la perception de l’enseignant de la relation enseignant-élève est stable au cours de l’année scolaire.» (p. xi) Ce mémoire se penche notamment sur la perception des parents envers leurs enfants.