La prévention auprès des personnes-soutien de personnes âgées dépendantes. Quelle prévention?

La prévention auprès des personnes-soutien de personnes âgées dépendantes. Quelle prévention?

La prévention auprès des personnes-soutien de personnes âgées dépendantes. Quelle prévention?

La prévention auprès des personnes-soutien de personnes âgées dépendantes. Quelle prévention?s

| Ajouter

Référence bibliographique [6591]

Paquet, Mario, Bals, Myriam, Guillemette, André et Richard, Caroline. 1999. «La prévention auprès des personnes-soutien de personnes âgées dépendantes. Quelle prévention?». Dans Logique familiale de soutien auprès des personnes âgées dépendantes. Une étude exploratoire sur le recours aux services , sous la dir. de Mario Paquet, p. 13-42. Saint-Charles-Borromée, Québec: Gouvernement du Québec, Régie régionale de la santé et des services sociaux, Direction de la santé publique.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Nous entreprenons la rédaction de ce travail dans l’intention de mener à terme une réflexion entourant la prévention auprès des personnes-soutiens de personnes âgées dépendantes. [...] Le travail se divise en deux parties. La première aborde quatre points particuliers. Le premier point traite de la question du ’partenariat’. [...] Le deuxième point situe la contribution de la famille au maintien à domicile des personnes âgées, tandis que le troisième se concentre sur les limites actuelles et potentielles des familles en ce qui concerne la prise en charge d’un ’aîné’ dans le besoin. Le dernier point de cette première partie s’intéresse au soutien comme tel auprès des personnes âgées. La deuxième partie du travail s’articule autour de la prévention. Trois considérations sont amenées comme éléments de discussion posant un défi à l’intervention préventive auprès des personnes-soutiens, c’est-à-dire les besoins, le soutien disponible et la réticence des aidants vis-à-vis de l’utilisation des services formels. » (p. 16)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« L’emphase de plus en plus importante mise sur le soutien informel, plutôt que sur le soutien institutionnel, pour les personnes âgées présente le défi de la prévention de l’épuisement physique et psychologique chez les personnes-soutiens de la famille et de la communauté. L’auteur explore trois considérations qui font sérieusement obstacle à la prévention dans ce contexte. Une plus grande conscience des besoins nombreux et variés des donneurs de soins est requise. Aussi, il est nécessaire de s’assurer que des services répondant à ces besoins soient mis sur pied. Finalement, on doit explorer plus en profondeur la réticence des personnes-soutiens à utiliser les services disponibles pour comprendre comment la nature des soins donnés par la famille diffère de ceux fournis par le système. »(traduction libre; p. 15)