Contextes d’émergence des conduites parentales psychologiquement violentes

Contextes d’émergence des conduites parentales psychologiquement violentes

Contextes d’émergence des conduites parentales psychologiquement violentes

Contextes d’émergence des conduites parentales psychologiquement violentess

| Ajouter

Référence bibliographique [6470]

Tousignant, Michel, Gagné, Marie-Hélène et Bouchard, Camil. 1999. «Contextes d’émergence des conduites parentales psychologiquement violentes». Dans Envisager, définir et comprendre la violence psychologique faite aux enfants en milieu familial. Rapport de recherche , sous la dir. de Michel Tousignant, Gagné, Marie-Hélène et Bouchard, Camil, p. 63-88. Montréal: Université du Québec à Montréal, Groupe de recherche et d’action sur la victimisation des enfants.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cette étude vise à comprendre les dynamiques et les conditions familiales susceptibles de mener à l’utilisation de violence psychologique des parents à l’endroit de leurs enfants. » (p. 67)

2. Méthode



Échantillon/Matériau :
« Le groupe de référence ainsi recruté compte 26 participants : huit parents éprouvant des difficultés dans l’éducation de leurs enfants, huit parents sans difficulté apparente ou avouée et dix intervenants psychosociaux. Chacun des groupes de parents compte autant de pères que de mères et on compte quatre hommes parmi les intervenants. » (p. 71)

Instruments :
Guide d’entretien
Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Cette étude vise à comprendre les dynamiques et les conditions familiales susceptibles de mener à l’utilisation de violence psychologique des parents à l’endroit de leurs enfants. Un exercice qualitatif de théorisation effectué à partir de 26 entretiens avec des parents et des intervenants psychosociaux permet : (1) d’élaborer une typologie de dynamiques familiales fournissant un terrain propice à l’adoption de conduites parentales à caractère psychologiquement violent, (2) d’identifier les raisons fournies par les répondants pour expliquer ces conduites et (3) d’explorer les liens qui existent entre les explications des répondants et la typologie proposée, de façon à élaborer des profils explicatifs de la violence psychologique faite aux enfants. Les résultats suggèrent l’existence de quatre types de familles où l’on est susceptible de retrouver de la violence psychologique. Les répondants tendent à expliquer cette violence soit par les difficultés vécues par le parent actuellement ou dans le passé, soit par le fonctionnement du parent dans sa relation avec l’enfant. Ces explications viennent appuyer la typologie développée, dans la mesure où l’on peut associer un profil explicatif différent à chacun des types de familles psychologiquement violentes. La contribution originale de ces résultats à la compréhension de la problématique à l’étude, de même que leur pertinence sur le plan de la pratique, sont à souligner. » (p. 65)