Perspectives longitudinales concernant la relation au père, la formation de l’identité et les comportements perturbateurs chez des garçons montréalais de milieux défavorisés

Perspectives longitudinales concernant la relation au père, la formation de l’identité et les comportements perturbateurs chez des garçons montréalais de milieux défavorisés

Perspectives longitudinales concernant la relation au père, la formation de l’identité et les comportements perturbateurs chez des garçons montréalais de milieux défavorisés

Perspectives longitudinales concernant la relation au père, la formation de l’identité et les comportements perturbateurs chez des garçons montréalais de milieux défavoriséss

| Ajouter

Référence bibliographique [6464]

Tremblay, Gilles. 1999. «Perspectives longitudinales concernant la relation au père, la formation de l’identité et les comportements perturbateurs chez des garçons montréalais de milieux défavorisés». Thèse de doctorat, Montréal, Université de Montréal, Département de psychiatrie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cette thèse a pour objet de vérifier empiriquement en quoi ces deux aspects (relation au père et formation de l’identité) agissent sur la genèse des comportements perturbateurs des garçons. » (p. iii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Il s’agit d’une étude comparative à partir d’un échantillon de jeunes garçons montréalais (N = 41) de milieux socioéconomiques faibles. Le premier groupe est formé de garçons ayant eu des comportements perturbateurs de façon stable de la maternelle jusqu’à 15 ans (n = 16) et le deuxième groupe de garçons qui n’ont jamais eu de comportements perturbateurs au cours de la même période (n = 25). » (p. iii)

Instruments :
La relation avec les parents a été évaluée à l’aide du Role Behavior Test (Foa et Foa, 1974) à 9, 11 et 15 ans, et à l’aide du Parental Bonding.