Des congés d’abord à la charge des parents en emploi : rapport de recherche sur les congés de maternité, de paternité, d’adoption et les congés parentaux

Des congés d’abord à la charge des parents en emploi : rapport de recherche sur les congés de maternité, de paternité, d’adoption et les congés parentaux

Des congés d’abord à la charge des parents en emploi : rapport de recherche sur les congés de maternité, de paternité, d’adoption et les congés parentaux

Des congés d’abord à la charge des parents en emploi : rapport de recherche sur les congés de maternité, de paternité, d’adoption et les congés parentauxs

| Ajouter

Référence bibliographique [6458]

Vandelac, Louise et Tissot, France. 1999. Des congés d’abord à la charge des parents en emploi : rapport de recherche sur les congés de maternité, de paternité, d’adoption et les congés parentaux. Montréal: Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Une partie de ce questionnaire portait sur les congés utilisés par les hommes et les femmes lors de la naissance ou de l’adoption d’un enfant. Ce sont ces données qui font l’objet de ce rapport thématique. » (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Questionnaire rempli par 315 employés-es travaillant au moins 28 heures par semaine depuis plus de six mois et vivant avec un ou des enfants de 12 ans et moins pendant au moins la moitié du temps (2 semaines par mois).

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu, analyse statistique

3. Résumé


« En 1992, le Service de la condition féminine de la FTQ, conscient des problèmes de conciliation de ses membres, a amorcé une vaste démarche de sensibilisation et de recherche ayant pour objectif d’améliorer les conditions de conciliation des responsabilités professionnelles et familiales. C’est dans ce contexte qu’en 1994, deux études, Concilier l’inconciliable, financée par le CRSH, et l’Art de concilier l’inconciliable, financée par le CQRS, ont été entreprises par une équipe du CINBIOSE de l’UQAM dans le but de saisir les principales difficultés de conciliation relatives à la vie professionnelle, familiale, personnelle et sociale, d’en dégager les causes et d’en examiner les effets sur les individus et sur leur vie familiale et professionnelle. La recherche a été menée auprès de plusieurs centaines de membres de syndicats affiliés à la FTQ, des secteurs privé, parapublic et public de la région de Montréal, concentrés dans les domaines des communications, de l’énergie et de la santé. » (p. 2)