Organisations familiales et travail des femmes en milieu urbain centrafricain

Organisations familiales et travail des femmes en milieu urbain centrafricain

Organisations familiales et travail des femmes en milieu urbain centrafricain

Organisations familiales et travail des femmes en milieu urbain centrafricains

| Ajouter

Référence bibliographique [6441]

Ahmat, Adam. 2000. «Organisations familiales et travail des femmes en milieu urbain centrafricain». Thèse de doctorat, Montréal, Université de Montréal, Département de démographie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Son objectif principal est de chercher à identifier les modes d’organisation familiale du travail qui distinguent les femmes actives ayant des enfants à bas âges des autres femmes. » (p. ii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les données de l’enquête sur les ménages réalisées en 1995-1996 sur l’ensemble du territoire centrafricain.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Le développement des activités professionnelles des femmes et la baisse consécutive de leur fécondité dans certains pays constituent un phénomène qui, très tôt, a attiré l’attention de nombreux chercheurs. Plusieurs ont tenté en effet d’établir un lien de causalité entre les deux variables. Mais très vite la complexité de la relation a rendu problématique son sens de causalité en suscitant des débats tant théoriques que méthodologiques. Dans les pays en voie de développement, en particulier en Afrique, les activités économiques des femmes ont tendance cependant à s’exercer parallèlement à une fécondité élevée. Pour plusieurs, cette situation pourrait s’expliquer dans les modes d’organisation familiale du travail en raison du fait que la famille africaine demeure encore un groupe élargi et garde beaucoup de ses avantages.
L’analyse s’inscrit dans un courant de recherches sur le travail de la femme et les modes d’organisation familiale dans les pays en voie de développement. L’étude porte précisément sur l’activité des femmes en âge de procréer résidant en milieu urbain centrafricain. » (p. ii)