Étude sur le dépistage et l’intervention auprès des enfants témoins de violence conjugale sur la Côte-Nord

Étude sur le dépistage et l’intervention auprès des enfants témoins de violence conjugale sur la Côte-Nord

Étude sur le dépistage et l’intervention auprès des enfants témoins de violence conjugale sur la Côte-Nord

Étude sur le dépistage et l’intervention auprès des enfants témoins de violence conjugale sur la Côte-Nords

| Ajouter

Référence bibliographique [6431]

Banville, Lyse. 2000. Étude sur le dépistage et l’intervention auprès des enfants témoins de violence conjugale sur la Côte-Nord. Baie-Comeau, Québec: Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cette étude vise à outiller les intervenants en vue de dépister et d’intervenir auprès des enfants témoins de violence conjugale. » (p. 6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« La collecte des données s’est effectuée sous forme d’entrevues individuelles semi-dirigées, du mois de mai au mois de septembre 1998, dans différentes municipalités de la Côte-Nord. [...] En tout, 25 intervenants, provenant de différents milieux d’apprentissage et d’intervention, ont été rencontrés dans huit municipalités de la Côte-Nord. » (p. 12)

Instruments :
Guide d’entrevue

Type de traitement des données :
Analyse du contenu

3. Résumé


« L’étude s’inscrit dans l’atteinte des objectifs fixés par le Comité régional multisectoriel en violence conjugale en s’attardant spécifiquement aux enfants de cette violence. Le climat d’insécurité dans lequel évoluent ces enfants les expose à développer plus de problèmes physiques et psychologiques que les autres. De plus, ils sont considérés à risque de reproduire les comportements de leurs parents et d’intégrer des croyances telles que l’inégalité des sexes et la tolérance envers la violence faite aux femmes. Cette étude vise donc dans un premier temps à dresser un état de la situation régionale relatif au dépistage et à l’intervention auprès de cette clientèle. Ce portrait devrait permettre aux gestionnaires et aux intervenants de combler le manque de connaissances dans ce domaine. Dans un deuxième temps, l’étude doit permettre d’identifier les modes d’intervention auprès des enfants exposés à la violence conjugale, dans une perspective de prévention de cette problématique. En ce qui a trait à la démarche de l’étude, elle consiste à relever les moyens de dépistage et d’intervention utilisés dans les milieux tels que les garderies, les écoles primaires, les écoles secondaires et les maisons de jeunes qui sont les plus susceptibles de dépister les enfants qui vivent dans un climat de violence conjugale dans leur famille, d’intervenir auprès d’eux et de les orienter, si nécessaire, vers des services spécialisés. [...] » (p. 2)