Les facteurs qui facilitent ou entravent le processus de deuil d’un enfant à la suite du décès de l’un de ses parents

Les facteurs qui facilitent ou entravent le processus de deuil d’un enfant à la suite du décès de l’un de ses parents

Les facteurs qui facilitent ou entravent le processus de deuil d’un enfant à la suite du décès de l’un de ses parents

Les facteurs qui facilitent ou entravent le processus de deuil d’un enfant à la suite du décès de l’un de ses parentss

| Ajouter

Référence bibliographique [6410]

Bergeron, Catherine et Lafleur, Valérie. 2000. «Les facteurs qui facilitent ou entravent le processus de deuil d’un enfant à la suite du décès de l’un de ses parents». Mémoire de maîtrise, Sainte-Foy (Québec), Université Laval, Département des fondements et pratiques en éducation.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Connaître les différentes facettes de la problématique du deuil chez l’enfant.

Questions/Hypothèses :
« Quels sont les facteurs qui peuvent faciliter ou entraver le développement de l’enfant à la suite du décès d’un de ses parents? » (p. iv)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Essai

3. Résumé


« Cet essai se divise en trois chapitres particuliers : le développement de la personnalité de l’enfant, la mort et le deuil, et finalement les facteurs facilitant ou nuisant le deuil durant l’enfance. Dans le premier chapitre, deux thèmes principaux sont discutés. Le premier concerne l’attachement et les styles éducatifs des parents et les impacts sur la personnalité de l’enfant. Dans l’attachement il est question de sa définition, des facteurs influençant la relation parent-enfant, des étapes du processus d’attachement, ainsi que des différents types d’attachement. L’autre thème comprend les styles éducatifs des parents et leurs impacts sur la personnalité. Il est aussi question des préférences des enfants pour un des parents.
Dans le deuxième chapitre, nous abordons deux concepts : la mort et le deuil. Le premier comprend la conception de la mort de l’enfant et les différentes sortes de peurs rattachées à celle-ci. Quant au deuxième, le deuil, il comprend la définition, les phases, les deuils problématiques et psychiatriques ainsi que le deuil chez les enfants selon les tranches d’âges.
Le troisième chapitre comprend deux grands thèmes. Le premier est divisé en cinq parties : l’honnêteté du parent envers l’enfant, la participation aux rituels, la nature de la perte, le sexe du parent décédé et la relation antérieure avec le défunt. Quant au deuxième thème, il est question des ressources du sujet, du sexe de l’enfant et de sa conception de la mort ainsi que de son âge. » (pp. iv-v)