Soutenir les aidantes familiales même après l’entrée en centre d’hébergement de leur proche âgé atteint de démence

Soutenir les aidantes familiales même après l’entrée en centre d’hébergement de leur proche âgé atteint de démence

Soutenir les aidantes familiales même après l’entrée en centre d’hébergement de leur proche âgé atteint de démence

Soutenir les aidantes familiales même après l’entrée en centre d’hébergement de leur proche âgé atteint de démences

| Ajouter

Référence bibliographique [6290]

Ducharme, Francine, Lévesque, Louise, Legault, Alain, Gendron, Marie, Soucy, Olivette, Gagnon, Jean-Marc, L’Heureux, Nicole et Hébert, Lise. 2000. «Soutenir les aidantes familiales même après l’entrée en centre d’hébergement de leur proche âgé atteint de démence ». Le Gérontophile, vol. 22, no 2, p. 29-35.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Leur étude avait comme objectifs « [...] d’explorer, avec des conjointes et des filles aidantes, les sources de stress auxquelles elles sont confrontées en matière de santé; d’élaborer, conjointement avec ces aidantes, un programme d’intervention permettant de renforcer leurs habilités à prendre en charge leur propre santé; de mettre à l’essai ce programme et de l’évaluer sur le plan qualitatif. » (p. 30)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«13 filles et 9 conjointes de personnes âgées hébergées et atteinte de démence. » (p. 30)

Instruments :
Enregistrement des Focus groups

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Cette étude-pilote, axée sur la méthode recherche-action, s’intéresse à la qualité de vie et à la santé mentale des aidantes familiales qui ont un proche parent atteint de démence et vivant en centre d’hébergement. Constatant le fait que l’internement d’un proche en état de démence demeure une source de stress importante chez les aidantes familiales, les auteurs ont mené une recherche afin d’établir un programme d’intervention et de soutien pour cette clientèle. La recherche se divise en trois étapes, à savoir : 1) groupes de discussion (pour identifier les facteurs de stress); 2) ateliers de travail (pour construire un programme cohérent d’intervention en fonction des besoins identifiés lors des groupes de discussion); 3) essai pilote du programme (application du programme : évaluation qualitative, raffinement du programme).