Évaluation de la pertinence de variables manageriales pour l’observation du comportement des membres de familles recomposées

Évaluation de la pertinence de variables manageriales pour l’observation du comportement des membres de familles recomposées

Évaluation de la pertinence de variables manageriales pour l’observation du comportement des membres de familles recomposées

Évaluation de la pertinence de variables manageriales pour l’observation du comportement des membres de familles recomposéess

| Ajouter

Référence bibliographique [6289]

Ducharme, Jacqueline. 2000. «Évaluation de la pertinence de variables manageriales pour l’observation du comportement des membres de familles recomposées». Mémoire, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département des communications.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le but visé par la présente étude descriptive simple est l’obtention d’informations plus complètes et plus précises possible relatives à des variables ’manageriales’ confrontées à des phénomènes familiaux observés dans un contexte pratique qui se rapproche de la réalité de ce type d’organisation familiale. En d’autres mots, il s’agit d’illustrer quantitativement le nombre de fois que les variables empruntées à l’univers ’managerial’ sont représentées dans les comportements familiaux observés (actions, opinions, attitudes, sentiments exprimés, etc.) » (p. 63)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« [...] six participants volontaires (4 adultes et 2 enfants) provenant de deux familles de type recomposé. » (p. 64)

Instruments :
« Pour ce qui englobe des ressources individuelles, les composantes ’manageriales’ proviennent du modèle d’Ichak Adizès. En ce qui concerne les styles d’interaction, les notions ’manageriales’ ont été extraites de la grille de Robert R. Blake & Jane S. Mouton [...] La méthode utilisée pour la collecte de données propose un lieu d’observation aussi naturel que possible. Elle adopte une approche systémique incluant les parents (le nouveau couple conjugal) et l’ensemble des enfants demeurant dans un même domicile familial. Le choix de la méthode de cueillette de données est l’observation. Celle-ci a été réalisée à l’aide des outils suivants : enregistrements audiovisuels, notes prises sur le terrain, anecdotes. » (p. vi)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette recherche a pour objectif l’identification de variables ’manageriales’ pertinentes pouvant être utiles dans l’évaluation des interactions parentales auprès des familles modernes de type recomposé. Il s’agit de construire un nouvel instrument d’observation mieux adapté à la réalité de ce type de famille qui se caractérise et se distingue par la complexité de ses structures et l’hétérogénéité des acteurs qui en font partie. [...]
Notre étude présuppose que l’évaluation de la gestion et de l’apprentissage de toute communication interpersonnelle, dans une telle structure parentale, implique deux séries de sources d’influence. Le premier sous-ensemble englobe les ressources individuelles découlant de l’expertise ou de la spécialisation fonctionnelle d’un acteur. Il s’agit de compétences particulières - d’avantage [sic] innées qu’acquises - liées au talent de producteur, celui de l’entrepreneur, celui de l’intégrateur et celui de l’administrateur. Dans le deuxième sous-ensemble, se trouvent les moyens psychosociaux qu’un acteur adopte dans l’utilisation qu’il fait de ses ressources individuelles. Ces habiletés interactives - d’avantage [sic] acquises qu’innées - réfèrent aux styles suivants : paternaliste - maternaliste, opportuniste, ’façadiste’, accommodant, amorphe et responsable.
Ces deux grands ensembles constituent le cadre de référence théorique sur lequel s’appuie notre recherche. Pour ce qui englobe des ressources individuelles, les composantes ’manageriales’ proviennent du modèle d’Ichak Adizès. En ce qui concerne les styles d’interaction, les notions ’manageriales’ ont été extraites de la grille de Robert R. Blake & Jane S. Mouton. Le but de l’étude est d’appliquer ces outils d’évaluation - jusqu’à présent destinés à des équipes de travail - au contexte des familles de type recomposé. À l’aide de deux familles volontaires totalisant six personnes, une observation en directe [sic] permet au chercheur de vérifier la pertinence des indices opérationnels découlant des concepts théoriques. [...]
Suite au travail qui a été réalisé dans cette étude, nous pouvons confirmer le fait que des facteurs ’manageriaux’ peuvent être pertinents pour des observations auprès de famille de type recomposé. Les résultats de notre recherche en témoignent. Cependant, nous tenons à préciser que certaines conditions, si elles sont présentes, maximiseront les chances d’efficacité de notre instrument. Il y a plusieurs avantages à utiliser ce cadre ’managerial’ d’évaluation à l’aide duquel - enfin - la famille recomposée peut recourir à un support conceptuel respectant sa réalité et lui assurant une éthique. » (p. vi)