Comment les enfants placés se représentent-ils leur famille d’origine et leur famille d’accueil?

Comment les enfants placés se représentent-ils leur famille d’origine et leur famille d’accueil?

Comment les enfants placés se représentent-ils leur famille d’origine et leur famille d’accueil?

Comment les enfants placés se représentent-ils leur famille d’origine et leur famille d’accueil?s

| Ajouter

Référence bibliographique [6211]

Jourdan-Ionescu, Colette et Tremblay, J. 2000. «Comment les enfants placés se représentent-ils leur famille d’origine et leur famille d’accueil? ». L’Enjeu Spécial « Regards de chercheurs sur le placement d’enfants », vol. 7, no 5, p. 19-21.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Présenter un projet de recherche visant à étudier à partir de dessins d’enfants placés en famille d’accueil comment ils se représentent leurs familles d’origine et d’accueil.

Questions/Hypothèses :
Quelle famille les enfants placés en famille d’accueil ont-ils représentéE en premier, en réponse à la consigne
« Dessine ta famille? [...] Quelle est la place que les enfants pensent avoir dans leurs familles? » (p. 20)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Quinze enfants (neuf filles et six garçons, âgés de 4 ans 7 mois à 8 ans 11 mois) ont été sélectionnés à partir des dossiers des Centres jeunesse de la Montérégie sur des critères d’âge (quatre ans et demi minimum pour qu’ ils puissent répondre à la consigne de dessiner une famille), de maintien des contacts avec leur famille d’origine et de durée du placement en famille d’accueil (minimum de six moix). » (p. 20)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu (dessin d’enfant de la famille)

3. Résumé


« Ce texte est consacré à la partie du projet de recherche qui visait à étudier à partir des productions graphiques des enfants placés comment ils se représentent leur famille d’origine et leur famille d’accueil. Même si de nombreuses publications portent sur le placement de l’enfant victime de maltraitance en famille d’accueil, très peu d’études portent sur le point de vue des enfants. Cette partie de l’étude, à la fois exploratoire et descriptive, nous permet de mieux saisir comment les enfants placés en famille d’accueil appréhendent leur situation de placement. » (p. 19)