L’évaluation des facteurs de risque et de protection chez les enfants de maternelle et de premier cycle de l’enseignement primaire : l’Échelle des compétences éducatives parentales (ECEP)

L’évaluation des facteurs de risque et de protection chez les enfants de maternelle et de premier cycle de l’enseignement primaire : l’Échelle des compétences éducatives parentales (ECEP)

L’évaluation des facteurs de risque et de protection chez les enfants de maternelle et de premier cycle de l’enseignement primaire : l’Échelle des compétences éducatives parentales (ECEP)

L’évaluation des facteurs de risque et de protection chez les enfants de maternelle et de premier cycle de l’enseignement primaire : l’Échelle des compétences éducatives parentales (ECEP)s

| Ajouter

Référence bibliographique [6178]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Dans cet article, les auteurs présentent le contexte théorique ainsi que les paramètres de restructuration d’un instrument d’évaluation des attitudes et des pratiques éducatives parentales destiné à observer le caractère plus ou moins stimulant des interactions parents-enfants dans le cadre de la socialisation. » (p. 103)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Cet instrument doit [...] permettre d’évaluer la présence de caractéristiques psychologiques (variables proximales) favorables ou défavorables au développement psychosocial de l’enfant dans une perspective de prédiction des forces et des déficits de ce dernier sur le plan de l’insertion en contexte d’éducation préscolaire et scolaire. Après un bref rappel sur les construits théoriques (attitudes et pratiques éducatives, ‘locus’ de contrôle) et sur les origines de l’Échelle des compétences éducatives parentales (ECEP), les auteurs exposent les différentes étapes de validation effectuées. Ils concluent en insistant sur l’intérêt d’utiliser ce type d’instrument pour mieux cerner certaines variables proximales du microsystème familial dans le cadre des mesures d’éducation préscolaire développées auprès des enfants des groupes vulnérables afin de pouvoir y associer les parents. Il permet, en particulier, l’étude et l’identification de facteurs de résilience à des conditions environnementales ‘adverses’. » (p. 103)