Accoucher à 16 ans, sans violence : une réalité possible ? État empirique de la situation et réflexion critique

Accoucher à 16 ans, sans violence : une réalité possible ? État empirique de la situation et réflexion critique

Accoucher à 16 ans, sans violence : une réalité possible ? État empirique de la situation et réflexion critique

Accoucher à 16 ans, sans violence : une réalité possible ? État empirique de la situation et réflexion critiques

| Ajouter

Référence bibliographique [617]

Lévesque, Sylvie. 2010. «Accoucher à 16 ans, sans violence : une réalité possible ? État empirique de la situation et réflexion critique ». Santé Mentale au Québec, vol. 35, no 1, p. 195-219.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cet article tente, par une recension des écrits empiriques, de participer à l’amélioration des connaissances dans ce domaine de recherche et d’intervention, notamment sur la prévalence, les conséquences directes et indirectes sur la santé et les facteurs de risque qui y sont liés. De même, il propose une réflexion sur les pratiques qui ont cours dans le domaine de l’intervention, pour la prévention de la violence entre partenaires intimes lors de la grossesse à un âge précoce.» (p. 196)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’auteure utilise des données documentaires diverses comme des rapports de recherche.

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«La présence de violence intime lors de la grossesse à l’adolescence est une problématique relativement nouvelle en termes d’intérêt scientifique et de préoccupations cliniques. Cette problématique est préoccupante pour la santé publique puisque 1) sa prévalence varie entre 5 % et 67 % selon les études recensées; 2) les conséquences pour la santé des mères et des bébés sont nombreuses, tant sur le plan de la santé physique que psychologique et sexuelle et 3) les connaissances théoriques et empiriques spécifiques à cette problématique sont peu développées, ce qui limite le développement d’interventions pertinentes et efficaces. Il apparaît donc pertinent et nécessaire d’améliorer l’état des connaissances à différents niveaux écologiques afin de mettre sur pied des interventions préventives adaptées, qui permettront aux jeunes mères de surmonter les conditions adverses dans lesquelles elles se trouvent et d’offrir, à elles et leurs enfants, un environnement favorable et sécurisant.» (p. 195)