Les parents et les déplacements entre la maison et l’école primaire : quelle place pour l’enfant dans la ville?

Les parents et les déplacements entre la maison et l’école primaire : quelle place pour l’enfant dans la ville?

Les parents et les déplacements entre la maison et l’école primaire : quelle place pour l’enfant dans la ville?

Les parents et les déplacements entre la maison et l’école primaire : quelle place pour l’enfant dans la ville?s

| Ajouter

Référence bibliographique [616]

Lewis, Paul et Torres, Juan. 2010. «Les parents et les déplacements entre la maison et l’école primaire : quelle place pour l’enfant dans la ville? ». Enfances, Familles, Générations, no 12, p. 44-64.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« À partir de l’exemple de deux villes canadiennes du Québec, Montréal et Trois-Rivières, le présent article explore les relations entre les comportements des parents et les modes de déplacement des enfants âgés de 6 à 12 ans lors des trajets entre leur domicile et l’école primaire. » (p. 45)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Une des principales composantes de cette recherche a été une enquête menée par l’équipe auprès de 1495 parents d’élèves de 67 écoles primaires, francophones et anglophones, publiques et privées. Nos recherches ont porté sur deux agglomérations d’importance : Montréal, la région métropolitaine la plus importante au Québec (environ 3,5 millions d’habitants); et Trois-Rivières (approximativement 130 000 habitants), une ville de taille moyenne, à bien des égards comparable à de nombreuses villes moyennes du Québec et même du reste du Canada. » (p. 50)

Instruments:
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« La forme urbaine et l’organisation du système scolaire ont une influence sur la mobilité des enfants et, en particulier, sur leurs déplacements scolaires. Les habitudes, les perceptions et les choix des parents pèsent tout autant. Le présent article porte sur les relations entre les considérations et les comportements parentaux, d’une part, et les modes de déplacement des enfants lors des déplacements entre la maison et l’école, d’autre part. Il prend appui sur une enquête par questionnaire menée par le Groupe de recherche ville et mobilité auprès de 1495 parents d’élèves du primaire (écoles publiques et privées, francophones et anglophones) de Montréal et de Trois-Rivières entre 2006 et 2008. On observe un lien entre les pratiques de déplacement des écoliers et les perceptions parentales au sujet de la sécurité dans le quartier et de l’importance du transport actif. On observe également un lien entre le mode de transport des parents et celui des enfants lors des trajets scolaires. » (p. 44)