Le rôle des parents dans l’obésité de leur enfant : pratiques, responsabilités et partenariats à développer

Le rôle des parents dans l’obésité de leur enfant : pratiques, responsabilités et partenariats à développer

Le rôle des parents dans l’obésité de leur enfant : pratiques, responsabilités et partenariats à développer

Le rôle des parents dans l’obésité de leur enfant : pratiques, responsabilités et partenariats à développers

| Ajouter

Référence bibliographique [607]

Marquis, Marie. 2010. «Le rôle des parents dans l’obésité de leur enfant : pratiques, responsabilités et partenariats à développer». Dans Pédiatrie et obésité : un conflit entre nature et culture , sous la dir. de Fernando Alvarez, Levy, Émile et Roy, Mathieu, p. 91-103. Montréal: Éditions du CHU Sainte-Justine.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La présente contribution propose une réflexion sur les responsabilités parentales à l’égard de l’alimentation, ainsi que sur celles des enfants et des adolescents lorsque ceux-ci vivent avec une surcharge pondérale ou souffrent d’obésité. » (p. 91)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Cette réflexion est inspirée, entre autres, par des lectures, des échanges et des données exploratoires colligés auprès de mères [n = 78] et d’enfants qui fréquentent les cliniques du CHU Sainte-Justine pour excès pondéral pédiatrique. » (p. 91)

Type de traitement des données :
Analyse statistique
Réflexion critique

3. Résumé


« Les données exploratoires recueillies visaient essentiellement à décrire le profil social, médical, biochimique et comportemental des enfants et des adolescents ayant un excès pondéral. Elles visaient aussi à identifier les besoins des familles québécoises en matière de services de santé associés à ce problème. Enfin, j’ai apporté une attention particulière à l’attitude des mères à l’égard de l’alimentation de leur enfant ou adolescent en excès pondéral. Je présenterai d’abord une typologie illustrant la variabilité des parents ayant un ou des enfants diagnostiqués comme ayant un excès de poids et qui consultent un professionnel de la santé. J’énoncerai ensuite une série de responsabilités que parents et enfants doivent adopter communément pour développer un partenariat qui permettra à l’enfant ou à l’adolescent en excès pondéral d’améliorer son état de santé. J’enchaînerai avec une réflexion visant le développement de leviers d’intervention concernant les professionnels de la santé mandatés pour travailler sur ou avec une population juvénile ou adolescente affichant un excès pondéral. Ma contribution se terminera en effectuant un bref retour sur les écrits du défunt docteur Spock, ce qui nous rappellera que plusieurs des propositions avancées sont loin d’être nouvelles. Elles remettent au goût du jour des compétences parentales en matière d’hygiène de vie, ce qui devrait inciter les familles à perfectionner routine, discipline et, bien sûr, habiletés culinaires. » (p. 91-92)