Étude exploratoire : portrait des mères soutien et facteurs associés à l’efficacité de leur intervention auprès de familles présentant des difficultés

Étude exploratoire : portrait des mères soutien et facteurs associés à l’efficacité de leur intervention auprès de familles présentant des difficultés

Étude exploratoire : portrait des mères soutien et facteurs associés à l’efficacité de leur intervention auprès de familles présentant des difficultés

Étude exploratoire : portrait des mères soutien et facteurs associés à l’efficacité de leur intervention auprès de familles présentant des difficultéss

| Ajouter

Référence bibliographique [5985]

Tousignant, Christiane. 2000. «Étude exploratoire : portrait des mères soutien et facteurs associés à l’efficacité de leur intervention auprès de familles présentant des difficultés». Thèse de doctorat, Trois-Rivières, Université du Québec à Trois-Rivières, Département de psychologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La présente étude a pour objectif de décrire les caractéristiques des mères soutien et d’identifier les facteurs associés à une meilleure efficacité de leur intervention. » (Sommaire)

Questions/Hypothèses :
« Qui sont les mères soutien? Y a-t-il un lien entre les caractéristiques de personnalité des mères soutien et l’efficacité avec laquelle elles exercent leur rôle auprès des familles en difficulté? » (p. 4)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Dix-huit mères soutien, âgées entre 24 ans et 59 ans

Instruments :
Questionnaire sociodémographique
Guide d’entrevue
Échelle d’empathie de l’inventaire psychologique Californie (CPI)
Inventaire du potentiel d’abus
Questionnaire de personnalité 16 PF
Questionnaire de perception d’efficacité (QPE)

Type de traitement des données :
Analyses de contenu et analyse statistique

3. Résumé



« Dix-huit mères soutien, âgées entre 24 ans et 59 ans, ont accepté de participer à cette étude. Ces sujets ont été répartis en deux groupes : le groupe de 10 mères soutien rémunérées impliquées dans un programme d’intervention auprès d’une clientèle de familles négligentes et le groupe de 8 mères soutien bénévoles impliquées dans un programme d’intervention auprès d’une clientèle de familles à risque de négligence. La collecte de données a été effectuée lors de rencontres avec le groupe de mères soutien durant la formation. De plus, des rencontres individuelles ont eu lieu à leur domicile. Les groupes de variables qui ont été retenues pour décrire les mères soutien sont : 1) les caractéristiques de la mère soutien (âge, scolarité, situation, conjugale etc.); 2) l’histoire de vie; 3) la capacité d’empathie; 4) le potentiel d’abus physique et 5) les facteurs de la personnalité. Les analyses descriptives révèlent que les mères soutien ont en moyenne 42,9 ans; elles présentent une stabilité autant au niveau de la relation conjugale que de leur lieu de résidence et elles habitent dans des quartiers aisés. Le groupe de mères soutien présentent des caractéristiques de personnalité supérieures à la moyenne par rapport aux normes établies dans la population générale entre autres : au niveau de la capacité de résolution de problème, de la sociabilité, de la sensibilité, de la vigilance, du conservatisme, de l’autosuffisance et du perfectionnisme. De plus, la recherche a permis de ressortir les caractéristiques différentielles entre les deux groupes, soit le groupe rémunéré et le groupe bénévole. L’analyse des résultats montre qu’il y a peu de différence entre les groupes au niveau des facteurs de personnalité. Enfin, l’efficacité des mères soutien considérées comme plus efficaces sont significativement plus scolarisées (M=13.2) que les mères soutien moins efficaces (M=10.3). Les facteurs de personnalité (Questionnaire du 16 PF) les plus déterminants pour prédire l’efficacité sont le potentiel intellectuel, la sensibilité et la souplesse. De plus, les mères plus efficaces font preuve de réalisme et de sincérité au questionnaire du Child Abuse Potential Inventory (CAPI). Notre recherche permet de constater que les mesures psychométriques comme CAPI et le 16PF s’avèrent des outils très utiles pour permettre la sélection des mères soutien. Les résultats de cette recherche nous ont permis de définir onze critères de sélection de mères soutien afin d’améliorer l’efficacité de ce type d’intervention. » (Sommaire)