Dynamique de la transmission intergénérationnelle de la dépendance à l’aide sociale : une analyse économétrique de durée

Dynamique de la transmission intergénérationnelle de la dépendance à l’aide sociale : une analyse économétrique de durée

Dynamique de la transmission intergénérationnelle de la dépendance à l’aide sociale : une analyse économétrique de durée

Dynamique de la transmission intergénérationnelle de la dépendance à l’aide sociale : une analyse économétrique de durées

| Ajouter

Référence bibliographique [5942]

Beaulieu, Nicolas. 2001. «Dynamique de la transmission intergénérationnelle de la dépendance à l’aide sociale : une analyse économétrique de durée». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, Département d’économique.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le présent travail avait comme objectif de réaliser une étude dynamique de la transmission inter-générationnelle (sic) de l’aide sociale au Québec. » (p. 32)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
17 203 paires enfant-parent

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette étude s’intéresse à la transmission de la dépendance à l’aide sociale entre les générations au Québec dans un cadre dynamique. En appliquant un modèle de durée flexible sur un échantillon de jeunes adultes provenant des fichiers administratifs du Ministère de la Solidarité Sociale du Québec, nous arrivons à différencier les mécanismes de transmission (lien direct de causalité ou lien de corrélation de facteurs communs) qui influencent les taux d’entrée sur le programme pour un tout premier séjour uniquement. Les aspects théoriques récents et pertinents concernant la dépendance dynamique à l’aide sociale y sont considérés : hétérogénéité non observée et endogénéité de la participation du jeune et du parent, biais de sélection et censure d’épisodes. Les résultats empiriques, sensibles à ces particularités théoriques, démontrent que la participation antérieure d’un parent ainsi que certains facteurs inobservés accélèrent significativement la venue du premier séjour de son enfant. » (p. i)