Ensemble pour les familles le P.A.I.N. Programme d’aide intersectoriel en négligence

Ensemble pour les familles le P.A.I.N. Programme d’aide intersectoriel en négligence

Ensemble pour les familles le P.A.I.N. Programme d’aide intersectoriel en négligence

Ensemble pour les familles le P.A.I.N. Programme d’aide intersectoriel en négligences

| Ajouter

Référence bibliographique [5923]

Bonneau, Marcel et Gauthier, Serge. 2001. Ensemble pour les familles le P.A.I.N. Programme d’aide intersectoriel en négligence. Longueuil: Comité de développement du programme en négligence, Direction des services professionels, Centres jeunesse de la Montérégie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cibler la problématique de la négligence parentale par le biais d’une recension des écrits sur le sujet pour ensuite établir des moyens d’intervenion efficaces. Une réflexion critique permettra de présenter le tout sous la forme du Programme d’aide intersectoriel en négligence (P.A.I.N.).

2. Méthode



Type de traitement des données :
Analyse de contenu et réflexion critique

3. Résumé


« Le programme Ensemble pour les familles le P.A.I.N. est un programme de première génération. Il propose au personnel des CJM et à ses partenaires une façon de concevoir et d’intervenir dans cette problématique fort complexe. L’implantation du programme dans les différents territoire de CLSC de la Montérégie permettra la mise en place d’activités en intersectorialité pour répondre aux besoins des enfants, des parents et de leur famille dans leur communauté. » (p. 73)
« Il arrive parfois que l’exercice des rôles parentaux soit entravé par de multiples facteurs alors que l’enfant reçoit plus difficilement réponse à ses besoins.
Certains parents consultent des organismes d’aide, participent à des groupes offerts par la maison de la famille ou le CLSC, reçoivent la visite d’une infirmière ou d’un éducateur, mais cela demeure insuffisant. [...]
Devant la complexité d’un phénomène qui a pris parfois des générations à s’établir, si on veut s’y attaquer avec des chances de réussir à faire pencher la balance du côté de l’enfant, il est important d’avoir un programme qui vient préciser ce qui peut se faire avant, pendant et après l’intervention en protection de la jeunesse auprès des enfants négligés et des familles en grande difficulté.
Ce programme présente les éléments nécessaires pour décrire la problématique, cibler la clientèle, proposer un cadre d’analyse, établir les priorités et objectifs d’intervention et proposer un modèle d’intervention multidimensionnel applicable sur chaque territoire de CLCS. » (p. 4)