Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire : avis à la ministre de l’éducation, du loisir et du sport

Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire : avis à la ministre de l’éducation, du loisir et du sport

Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire : avis à la ministre de l’éducation, du loisir et du sport

Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire : avis à la ministre de l’éducation, du loisir et du sports

| Ajouter

Référence bibliographique [586]

Moisan, Marie, Batiotila, Niambi, Mainville, Suzanne et Lebossé, Catherine. 2010. Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire : avis à la ministre de l’éducation, du loisir et du sport. Québec: Gouvernement du Québec, Conseil supérieur de l’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Dans cet avis, le Conseil supérieur de l’éducation du Québec se penche sur la question des devoirs et des leçons à l’école primaire.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données statistiques et documentaires diverses (écrits scientifiques, résultats d’enquêtes menées auprès d’écoles et d’organismes communautaires, politiques gouvernementales, etc.).

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« L’avis comprend quatre grandes parties. La première a pour objectif de cerner plus précisément le sujet de l’étude, à savoir les devoirs et les leçons. […] La deuxième partie de l’avis traite du nouveau contexte sociologique dans lequel s’inscrit la question des devoirs et des leçons, c’est-à-dire des nouveaux besoins en rapport avec ce contexte et des façons d’y répondre. On traite de l’importance, pour la réussite éducative, de la participation parentale au vécu scolaire, participation qui s’incarne souvent dans le soutien aux devoirs et aux leçons. On décrit ensuite la transformation des configurations familiales et les difficultés associées aux devoirs et aux leçons pour certaines familles. L’enjeu de l’équité est souligné. On trace enfin un portrait du soutien qui existe en relation avec les devoirs et les leçons, portrait qui révèle notamment la présence d’une diversité de formes d’aide et d’intervenants associés à l’aide aux devoirs. Dans la troisième partie de l’avis, le Conseil présente la réflexion et les pratiques nouvelles de certaines écoles québécoises en matière de devoirs et de leçons, tout en constatant que ces réflexions et ces pratiques s’articulent rarement dans un cadre formalisé. […] Dans la quatrième et dernière partie de l’avis, le Conseil conclut son analyse en proposant des orientations et des recommandations pour une prise de décisions éclairées concernant la pratique des devoirs et des leçons, pour l’établissement de mesures cohérentes et équitables d’accompagnement scolaire et d’aide aux devoirs et pour la collaboration optimale de l’école avec les familles et la communauté. » (p. 3)