Indépendance à l’égard des parents, tutorat maître-élève, et intégration des adolescents à risque aux études collégiales

Indépendance à l’égard des parents, tutorat maître-élève, et intégration des adolescents à risque aux études collégiales

Indépendance à l’égard des parents, tutorat maître-élève, et intégration des adolescents à risque aux études collégiales

Indépendance à l’égard des parents, tutorat maître-élève, et intégration des adolescents à risque aux études collégialess

| Ajouter

Référence bibliographique [5836]

Duchesne, Stéphane et Larose, Simon. 2001. «Indépendance à l’égard des parents, tutorat maître-élève, et intégration des adolescents à risque aux études collégiales ». Revue de psychoéducation et d’orientation, vol. 30, no 2, p. 237-260.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Deux objectifs sont poursuivis par la présente étude. Premièrement, nous souhaitons répliquer, auprès d’adolescents à risque au plan scolaire, les résultats d’études suggérant que la dépendance envers les parents nuit à la qualité de l’intégration aux études collégiales (Hoffman, 1984; Lapsey et al., 1989; Rice, 1992). [...]
Deuxièmement, nous voulons vérifier si le soutien d’un tuteur-enseignant prédit la qualité de l’intégration des adolescents au collège, au delà des niveaux de contrôle initiaux (ajustement initial et cote finale au secondaire). » (p. 242)

Questions/Hypothèses :
« [...] [N]ous posons l’hypothèse suivante : les formes d’indépendance devraient prédire positivement l’intégration des élèves aux études collégiales, au delà des niveaux de contrôle initiaux (ajustement initial et cote finale au secondaire). [...]
Nous postulons que le soutien perçu en tutorat prédira une meilleure qualité d’intégration aux études collégiales. » (p. 243)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
109 adolescents et 19 tuteurs (p. 243)

Instruments :
- Questionnaire sociodémographique
- Version réduite du Student Adaptation to College Questionnaire (SACQ, Baker & Siryk, 1989)
- Inventaire de la Séparation Psychologique envers les parents (ISP; Hoffman, 1984)
- Relation d’aide en tutorat. « Afin d’estimer la qualité du soutien perçu par les élèves en tutorat, nous avons développé une mesure de 14 items centrée sur les perceptions de soutien, d’utilité et de bien-être en lien avec le tutorat. Cette mesure utilise une échelle type Likert en 5-points (1= totalement en désaccord à 5= totalement en accord) et est complétée uniquement par les élèves. » (p. 244)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette étude s’intéresse au processus de séparation-individuation, et plus spécifiquement à la notion d’indépendance à l’égard des parents chez les élèves à risque participant à un programme de tutorat au moment de leur intégration aux études collégiales. Deux objectifs sont poursuivis : (1) examiner les liens entre les différentes formes d’indépendance envers les parents (fonctionnelle, conflictuelle, émotive et attitudinale) et la qualité de l’intégration aux études collégiales; (2) vérifier si l’expérience de soutien en tutorat prédit la qualité de l’intégration aux études collégiales et, si c’est le cas, jusqu’à quel point cette prédiction varie selon le niveau d’indépendance des jeunes à l’égard de leurs parents. Cent neuf élèves à risque ont participé volontairement à cette étude. Les résultats indiquent que l’indépendance conflictuelle envers les parents est reliée à l’ajustement scolaire et à l’ajustement émotif des collégiens et que l’indépendance attitudinale prédit un meilleur ajustement social, et ce, au delà des niveaux d’ajustement initiaux. Également, la qualité du soutien en tutorat prédit l’ajustement scolaire, l’ajustement social, et ce au delà des niveaux d’ajustement initiaux. Également, la qualité du soutien en tutorat prédit l’ajustement scolaire, l’ajustement émotif ainsi que la réussite scolaire des adolescents. Finalement, la qualité du soutien en tutorat est associée à l’intégration au collégial quelque soit le niveau d’indépendance des adolescents envers leurs parents. Ces résultats sont discutés à la lumière des propositions théoriques du construit séparation-individuation et de l’approche développementale en tutorat maître-élève. » (Résumé)