Transmission culturelle aux enfants par de jeunes couples immigrants : Montréal, Québec, Sherbrooke

Transmission culturelle aux enfants par de jeunes couples immigrants : Montréal, Québec, Sherbrooke

Transmission culturelle aux enfants par de jeunes couples immigrants : Montréal, Québec, Sherbrooke

Transmission culturelle aux enfants par de jeunes couples immigrants : Montréal, Québec, Sherbrooke s

| Ajouter

Référence bibliographique [5774]

Helly, Denise, Vatz Laaroussi, Michèle et Rachedi, Lilyane. 2001. Transmission culturelle aux enfants par de jeunes couples immigrants : Montréal, Québec, Sherbrooke . Montréal: Immigration et métropoles.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La recherche vise à étudier les processus de transformation de valeurs et de pratiques par des immigrés ayant connu, durant les années 1990, des conditions d’établissement dissemblables des flux migratoires précédents. Elle veut étudier ces processus au sein de familles pour quatre raisons : l’importance de celles-ci en matière de socialisation, de production et de reproduction de schèmes et de pratiques; leur statut d’unités d’analyse intermédiaire entre les niveaux d’analyse macro-sociologique et micro-sociologique (individuel) (Schmink,1984); leur place centrale lors de l’émigration, comme lieux de contacts entre les cultures des pays d’origine et d’établissement; et, enfin, la valorisation de la solidarité familiale par la plupart des populations immigrées. Elle s’intéresse principalement à la conception et aux modalités des rapports entre apparentés, sexes et générations, au rôle accordé aux visées et aspirations individuelles et familiales, aux convictions religieuses et morales, ainsi qu’à la conception et aux stratégies d’insertion et de promotion sociales (marché du travail, scolarisation, insertion au sein de réseaux de sociabilité, pratiques linguistiques). Elle veut savoir quels éléments culturels primordiaux veulent être maintenus, adoptés ou transformés, et les facteurs fondant de telles attitudes : aspirations sociales, contraintes matérielles, maintien d’une continuité familiale, conviction religieuse, attachement à une communauté ethnique. Elle veut, enfin, s’intéresser au cas de jeunes parents immigrés en raison de l’absence d’études à leur propos, les études sur les valeurs familiales se penchant sur des générations d’adultes âgés de 40 à 50 ans. Ce choix tient, encore, à la plus grande exposition de ces jeunes adultes aux nouvelles conditions d’établissement, ainsi qu’à leurs chances plus grandes de s’y adapter ou de les exploiter que celles d’adultes émigrés après l’âge de 30 ans. » (pp. 5-6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
18 jeunes couples de parents immigrants

Instruments :
Guide d’entrevue

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Suivant la méthodologie d’analyse qualitative utilisée, le rapport présentera dans un premier temps la position des parents rencontrés quant à leur insertion sociale, en s’attardant sur leurs attentes et aspirations migratoires et les facteurs positifs et négatifs qu’ils identifient dans ce processus au Québec. La seconde partie sera consacrée aux contenus et processus des transmissions et transformations qu’ils veulent mettre en œuvre et qu’ils actualisent dans le contexte d’insertion qui leur est offert. La conclusion permettra de revenir sur les objectifs de départ de la recherche et d’identifier l’impact des facteurs ethniques, structurels et contextuels sur les mécanismes de transfert et de changement au sein des générations. » (p. 8)