Remediating conduct problems in children examining changes in children and parents following consultation

Remediating conduct problems in children examining changes in children and parents following consultation

Remediating conduct problems in children examining changes in children and parents following consultation

Remediating conduct problems in children examining changes in children and parents following consultations

| Ajouter

Référence bibliographique [5770]

Illsley, Staci D. 2001. «Remediating conduct problems in children examining changes in children and parents following consultation». Thèse de doctorat, Montréal, Université McGill, Department of Educational and Counselling Psychology.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« The purpose of the first investigation is to examine the efficacy of three parent-teacher mediated intervention programs in treating children with conduct problems. [...] The second study being presented is distinct from the larger investigation in its attempt to examine some of the parental mechanisms believed to produce positive behavioral changes in children with conduct problems. » (pp. 8-9)
Questions/Hypothèses :
« Study 1
Question 1. Will the children in all three treatment conditions (i.e., CBC, GVT, and VT) exhibit improvement in behaviors targeted for intervention from baseline to treatment and will these changes vary according to the treatment program they receive?
Question 2. Will the children in all three treatment conditions (i.e., CBC, GVT, and VT) exhibit improvement in global behavioral functioning from baseline to treatment and will these changes vary according to the treatment program they receive? [...]
Study 2
Question 1. Will the parents in all three treatment conditions (i.e., CBC, GVT, and VT) show improvement in their knowledge of behavioral principles from baseline to treatment and will these changes vary according to the treatment program they receive?
Question 2. Will the parents in all three treatment conditions (i.e., CBC, GVT, and VT) exhibit improvement in their parenting skill from baseline to treatment and will these changes vary according to the treatment program they receive?
Question 3. Will the parents in all three treatment conditions (i.e., CBC, GVT, and VT) report changes in their parenting attitudes and ability (i.e., satisfaction, level of involvement with child, and limit setting) from baseline to treatment and will these changes vary according to the treatment program they receive?
Question 4. Will the children in all three treatment conditions (i.e., CBC, GVT, and VT) exhibit improvement in observed child deviance from baseline to treatment and will these changes vary according to the treatment program they receive?
Question 5. Will increased parenting abilities be associated with decreased conduct difficulties in children? » (pp. 40-41)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Study 1:
- 30 boys and 2 girls
- 43 parents
- 8 consultants
Study 2:
- 30 parents (from study 1)
- 24 children (from study 1)
- 8 consultants (from study 1)

Instruments :
Study 1:
- Social Skills Rating Systems (SSRS: Gresham & Elliott, 1990);
- Child Behavior Checklist (CBCL: Achenbach, 1991);
- Teacher Report Form (TRF: Achenbach, 1991).
Study 2:
- Knowledge of Behavior Principles as Applied to Children (KBPAC: Furtkamp, Gifford, & Schiers, 1982);
- Dyadic Parent-Child Interaction Coding System (DPICS: Eyberg & Robinson, 1992);
- Parent-Child Relationship Inventory (PCRI: Gerard, 1994).
Type de traitement des données :
Analyse statistique et analyse de contenu

3. Résumé


« Les présentes recherches avaient pour but de comparer les changements dans les problèmes de comportements des enfants et dans les habiletés parentales, ainsi que d’examiner les liens entre ces changements. Deux études ont appliqué un plan de recherche A/B auprès de 34 enfants (âgés de 3 à 10 ans) et de 43 parents. Les parents et les enfants ont été assignés au hasard à trois programmes différents d’intervention indirecte : un programme de thérapie comportementale (CBC), un programme de thérapie par vidéos visionnés individuellement (VT) et un programme de thérapie de groupe combinant visionnement de vidéo et thérapie comportementale (GVT). Dans la première étude, les changements dans les comportements des enfants au cours des programmes d’interventions ont été évalués par le biais d’un instrument d’observation, de même que par le biais d’estimés pré-intervention et post-intervention des problèmes de comportements des enfants, tels que mesurés par des tests standardisés. Les données ont été évaluées à l’aide d’analyses de cas unique et d’analyses comparatives de groupes. Les résultats indiquent que 77%, 50% et 75% des enfants dans les programmes d’interventions CBC, GVT et VT respectivement, ont démontré au moin [sic] une petite réduction dans leurs troubles de comportements. Les comparaisons intergroupes n’ont cependant révélé aucune différence significative selon le type d’intervention. Dans la deuxième étude, les changements dans les habiletés parentales ont été évalués par des estimés pré-intervention et post-intervention des connaissances parentales de principes de comportements, des attitudes parentales (ex : satisfaction, implication, établissement de limites), ainsi que par l’observation des habiletés de gestion des comportements de l’enfant utilisées lors des interactions parent/enfant. Les résultats des analyses à cas unique sont mixtes, dépendants de la variable parentale examinée. Par contre, les résultats des analyses de groupes ont révélé une amélioration au niveau des connaissances parentales, de l’établissement des limites et des habiletés de gestion des comportements de l’enfant. Chez plus de la moitié des enfants, on remarque une réduction des troubles de comportements durant les interactions parent/enfant de la phase pré-intervention et post-intervention. Comme dans la première étude, les comparaisons intergroupes n’ont révélé aucune différence significative selon le type d’intervention. Peu de relations ont été établies entre les progrès manifestés par les parents dans leur capacité de gérer les comportements de l’enfant et les progrès qu’ont manifestés les enfants au niveau de leurs comportements problématiques. Par contre, l’habileté des parents à émettre des commandes directes semblent [sic] être un élément contribuant à la réduction des troubles de comportements chez les enfants. Les résultats sont discutés à la lumière de leurs implications théoriques et de leurs contributions à la littérature empirique. » (pp. xii-xiii)