Au-delà des tâches et des soins: Les problèmes de conciliation et les dilemmes chez les aidants informels

Au-delà des tâches et des soins: Les problèmes de conciliation et les dilemmes chez les aidants informels

Au-delà des tâches et des soins: Les problèmes de conciliation et les dilemmes chez les aidants informels

Au-delà des tâches et des soins: Les problèmes de conciliation et les dilemmes chez les aidants informelss

| Ajouter

Référence bibliographique [5729]

Lavoie, Jean-Pierre. 2001. «Au-delà des tâches et des soins: Les problèmes de conciliation et les dilemmes chez les aidants informels». Dans Des interventions novatrices auprès des aidants naturels , sous la dir. de Pam Orzeck, Guberman, Nancy et Barylak, Lucy, p. 115-131. Montréal: Éditions Saint-Martin.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Ce texte visait à illustrer qu’au-delà de l’aide aux activités de la vie de tous les jours et des soins de santé, des dimensions de la prise en charge d’un parent fragilisé, qui contribuent à sa complexité et à sa lourdeur, sont souvent négligées, voire ignorées. » (p. 116)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Dans cette section, Jean-Pierre Lavoie nous signale certaines complexités de la situation d’aide à un proche.
1) L’aide aux proches ne peut être réduite uniquement à de l’assistance directe envers le parent fragilisé. C’est une tâche beaucoup plus complexe qui implique des décisions et des choix difficiles.
2) Pour les aidants, jongler avec les exigences provenant des sphères variées de la vie, en plus des exigences de l’aide informelle, demande beaucoup d’efforts. Une tâche si importante implique des ajustement constants, des sacrifices et l’établissement de priorités, ce qui peut parfois mener au maintien de routines strictes pouvant être interprétées par les professionnels comme étant de la rigidité et de la résistance au changement.
3) Les aidants font face à plusieurs dilemmes éthiques [...]
4) Les aidants développent une myriade de stratégies pour trouver des solutions à ces dilemmes [...]
5) Les intervenants doivent mieux comprendre la complexité des aspects à plusieurs niveaux de l’aide informelle afin d’adapter les services à la situation. Ils ont besoin de reconnaître et de prendre en considération l’expérience des aidants afin de les soutenir dans la résolution de leurs dilemmes. » (pp. 130-131)