La socialisation des émotions chez le nourrisson: le rôle des expressions sociales contingentes des mères

La socialisation des émotions chez le nourrisson: le rôle des expressions sociales contingentes des mères

La socialisation des émotions chez le nourrisson: le rôle des expressions sociales contingentes des mères

La socialisation des émotions chez le nourrisson: le rôle des expressions sociales contingentes des mèress

| Ajouter

Référence bibliographique [5707]

Léveillé, Élène, Cossette, Louise, Blanchette, Isabelle et Gaudreau, Martine. 2001. «La socialisation des émotions chez le nourrisson: le rôle des expressions sociales contingentes des mères ». Journal international de psychologie / International Journal of Psychology, vol. 36, no 4, p. 260-273.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Décrire les expressions faciales que produisent les mères en réponse aux expressions faciales d’émotion de leur nourrisson.» (p. 260)
« [É]valuer l’impact des réponses faciales contingentes des mères sur les expressions d’émotion de leur nourrisson. » (p. 260)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Au total, 34 nourissons (20 filles et 14 garçons) et leur mère participent à l’étude. » (p. 260)

Instruments :
« Leurs expressions faciales sont encodées à l’aide du système Max (Izard, 1983). » (p. 260)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Bien que l’on prête aux réponses contingentes des mères un rôle capital dans la socialisation des émotions du nourrisson, on possède, en fait, bien peu de données empiriques sur ces réponses. La présente étude comporte deux volets. Le premier consiste à décrire les expressions faciales que produisent les mères en réponse aux expressions faciales d’émotion de leur nourrisson. Le second a pour objectif d’évaluer l’impact des réponses faciales contingentes des mères sur les expressions d’émotion de leur nourrisson. Au total, 34 nourrissons et leur mère participent à quatre épisodes d’interaction face à face au cours de la première année. Leurs expressions faciales sont encodées à l’aide du système Max. Les résultats montrent qu’une large proportion des expressions faciales des mères se produisent dans un délai d’une seconde ou moins suivant l’apparition d’une nouvelle expression chez leur nourrisson. Les expressions faciales d’émotion des nourrissons sont donc non seulement suffisantes (réactivité) pour susciter des expressions faciales chez leur mère, elles sont également nécessaires (dépendance). Bien que les mères répondent de façon contingente à la plupart des expressions faciales d’émotion de leur nourrisson, leurs réponses varient selon le type d’expression faciale de leur nourrisson. On note, enfin, quelques liens entre les réponses contingentes des mères à un et deux mois et les expressions d’émotion de leur nourrisson à six et neuf mois. » (p. 260)