Taille de la fratrie, rang de naissance, sexe des membres de la fratrie, intervalle intergénésique et difficultés de comportement chez des enfants âgés de 4 à 11 ans

Taille de la fratrie, rang de naissance, sexe des membres de la fratrie, intervalle intergénésique et difficultés de comportement chez des enfants âgés de 4 à 11 ans

Taille de la fratrie, rang de naissance, sexe des membres de la fratrie, intervalle intergénésique et difficultés de comportement chez des enfants âgés de 4 à 11 ans

Taille de la fratrie, rang de naissance, sexe des membres de la fratrie, intervalle intergénésique et difficultés de comportement chez des enfants âgés de 4 à 11 anss

| Ajouter

Référence bibliographique [5697]

Marleau, Jacques D. 2001. «Taille de la fratrie, rang de naissance, sexe des membres de la fratrie, intervalle intergénésique et difficultés de comportement chez des enfants âgés de 4 à 11 ans». Thèse de doctorat, Montréal, Université de Montréal, Faculté de médecine.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Dans la première étude, les résultats bivariés montrent qu’en général, les enfants uniques ne présentent pas plus de difficultés de comportement que ceux ayant des frères et/ou des sœurs. [...] La seconde étude porte sur les différences entre les premiers-nés et es seconds-nés de même sexe de fratries de deux enfants. L’apport de cet article est de comparer des enfants de mêmes fratries et de tenir compte du sexe de l’enfant et de l’intervalle intergénésique dans les analyses. [...] Le troisième article porte sur des scores de pathologie globale calculés pour 14 compositions fraternelles (garçon (g); fille (f); gg; gf; fg; ff; ggg; ggf; gfg; ggf; fff; ffg; fgf; gff). » (pp. iv-v)

2. Méthode



Type de traitement des données :
Analyse statistique et analyse de contenu.

3. Résumé


« Trois questions sont à la base de cet ouvrage. La première vise à vérifier si des différences existent entre les enfants uniques et ceux ayant des frères et/ou des sœurs pour certaines difficultés de comportement et dimensions de la relation mère-enfant et si le fait de vivre seul ou non, de même que la qualité de la relation mère-enfant prédisent les difficultés de comportement des enfants. La deuxième question consiste à examiner si les difficultés de comportement et les dimensions de la relation mère-enfant des premiers-nés sont différents de celles des seconds-nés de mêmes familles. Le sexe des enfants et l’intervalle intergénésique est également considérée lors de ces comparaisons. La troisième question porte sur l’examen des compositions fraternelles de un, deux et trois enfants dans le but de déterminer quelles sont les plus et les moins à risque en termes de difficultés de comportement et d’implication maternelle. Chaque question fait l’objet d’un article. Les données de la première Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ) sont utilisées dans le cadre de cet ouvrage. L’ELNEJ est un projet longitudinal visant à recueillir des informations sur un échantillon représentatif des enfants canadiens pour améliorer leur condition de vie et leur bien-être. Notre étude se limite aux enfants dont la mère était le répondant durant l’enquête, ce qui correspond à 91.5% des ménages et dont tous les frères et sœurs étaient nés des mêmes parents vivant toujours ensemble. » (p. iii)

Les articles suivants sont répertoriés dans Famili@ :
« Relation mère-enfant et difficultés de comportement des enfants uniques et non uniques âgés de 4 à 11 ans » de Jacques D. Marleau et Jean-François Saucier (article 1);
« Rang de naissance, sexe des membres de la fratrie, intervalle intergénésique et difficultés de comportement d’enfants de 4 à 11 ans de fratries composées de deux garçons ou filles. » de Jacques D. Marleau et Jean-François Saucier (article 2);
« Agrégats des difficultés de comportement et des dimensions de la relation mère-enfant parmi les enfants âgés de 4 à 11 ans : Influence des caractéristiques de la fratrie : une permière exploration. » de Jacques D. Marleau et Jean-François Saucier (article 3).