Relation mère-enfant et difficultés de comportement des enfants uniques et non uniques âgés de 4 à 11 ans

Relation mère-enfant et difficultés de comportement des enfants uniques et non uniques âgés de 4 à 11 ans

Relation mère-enfant et difficultés de comportement des enfants uniques et non uniques âgés de 4 à 11 ans

Relation mère-enfant et difficultés de comportement des enfants uniques et non uniques âgés de 4 à 11 anss

| Ajouter

Référence bibliographique [5696]

Marleau, Jacques D. et Saucier, Jean-François. 2001. «Relation mère-enfant et difficultés de comportement des enfants uniques et non uniques âgés de 4 à 11 ans». Dans Taille de la fratrie, rang de naissance, sexe des membres de la fratrie, intervalle intergénésique et difficultés de comportement chez des enfants âgés de 4 à 11 ans , sous la dir. de Jacques D. Marleau, p. 86-131. Montréal: Université de Montréal.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Comparer les difficultés de comportement des enfants et les dimensions de la relation mère-enfant des enfants uniques et des enfants non uniques et déterminer quelles sont les caractéristiques de l’enfant (enfant unique ou non) et de la famille (relation mère-enfant, fonctionnement familial et dépression de la mère) qui prédisent le mieux les difficultés de comportement. » (p. 88)
Questions/Hypothèses :
« (1) Les enfants uniques manifesteraient plus de symptômes intériorisés et extériorisés que les enfants non uniques.
(2) Les mères auraient plus d’interactions négatives avec les enfants uniques et plus d’interactions positives avec les enfants non uniques.
(3) Le statut d’enfant unique prédirait une augmentation du nombre de symptômes intériorisés et extériorisés lorsque certaines variables seront contrôlées comme les comportements maternels, le statut socio-économique des ménages et le score de dépression des mères. » (p. 100)

2. Méthode



Échantillon/Matériau :
- 23 000 enfants de 0 à 11 ans provenant de l’Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Méthode : Les informations analysées proviennent de la première étape de cueillette des données de l’Enquête nationale longitudinale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ) effectuée au Canada.
Résultats : Les données bivariées montrent peu de différences entre les deux sous-groupes pour les difficultés de comportement. Cependant, les mères d’enfants uniques ont plus d’interactions positives avec leur enfant que les mères d’enfants non uniques. Les analyses multivariées indiquent que les variables les plus importantes pour prédire les difficultés de comportement sont les comportements hostiles des mères, le score de dépression des mères, le statut socio-économique et le statut d’enfant unique. Plus spécifiquement, le statut d’enfant unique prédit l’augmentation du nombre de symptômes hyperactifs et intériorisés chez les enfants de certaines catégories d’âge. Des interactions avec les comportements hostiles des mères ont aussi été observées.
Conclusions : En accord avec le modèle transactionnel, les caractéristiques familiales prédisent mieux l’augmentation de certaines difficultés de comportements des enfants que le statut socio-économique. Les interactions observées entre le statut d’enfant unique et certains comportements maternels invitent à tenir compte de cette réalité dans le futur. L’implication de ces résultats est discutée. » (p. 88)