Les aidants : acquérir un pouvoir sur leur situation

Les aidants : acquérir un pouvoir sur leur situation

Les aidants : acquérir un pouvoir sur leur situation

Les aidants : acquérir un pouvoir sur leur situations

| Ajouter

Référence bibliographique [5672]

Nahmiash, Daphne. 2001. «Les aidants : acquérir un pouvoir sur leur situation». Dans Des interventions novatrices auprès des aidants naturels , sous la dir. de Pam Orzeck, Guberman, Nancy et Barylak, Lucy, p. 153-176. Montréal: Éditions Saint-Martin.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif de cette recherche était d’explorer de façon exhaustive les dynamiques relationnelles et les interactions associées aux personnes qui étaient violentées, à celles qui les malmenaient et le contexte ainsi que les événements significatifs reliés à ces situations. » (p. 153)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Dans ce texte, Daphne Nahmiash propose une nouvelle façon de comprendre le processus de violence ou de négligence perpétrée par les aidants naturels :
- La notion de non-pouvoir est proposée comme concept central d’un cadre de travail de type explicatif visant à comprendre les mauvais traitements envers les aînés par des membres de la famille. Cette notion est perçue comme un processus plutôt que comme un état statique [...];
- Lors d’une étude réalisée avec une personne aidée et son aidant au comportement violent, l’auteure a noté que, de part et d’autre, ces individus se décrivaient comme des êtres sans pouvoir [...];
- Le processus de non-pouvoir s’effectue à travers six étapes où divers sentiments et comportements distincts sont vécus [...];
- Les aidants naturels peuvent renverser ce processus de non-pouvoir grâce à un processus d’empowerment divisé en sept étapes [...];
- Les aidants naturels oscillent entre le processus de non-pouvoir et celui d’empowerment; celui-ci est bloqué par des situations problématiques telle qu’une mauvaise santé, un isolement social, une relation de codépendance, de violence conjugale ou familiale [...];
- Cet article met en évidence l’importance d’un tierce collaborateur, souvent un intervenant, qui accompagne les aidants naturels à travers leur processus d’empowerment. » (pp. 163-165)