L’hébergement par alternance : le point de vue d’informateurs clés et d’utilisateurs

L’hébergement par alternance : le point de vue d’informateurs clés et d’utilisateurs

L’hébergement par alternance : le point de vue d’informateurs clés et d’utilisateurs

L’hébergement par alternance : le point de vue d’informateurs clés et d’utilisateurss

| Ajouter

Référence bibliographique [5659]

Paquet, Mario, Richard, Caroline et Bals, Myriam. 2001. L’hébergement par alternance : le point de vue d’informateurs clés et d’utilisateurs. Terrebonne (Québec): Table de soutien à domicile des Moulins, Direction de la santé publique, Régie régionale de la santé et des services sociaux de Lanaudière.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Évaluer le programme d’hébergement par alternance de la Table de soutien à domicile des Moulins.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Au total, dix-sept personnes ont été rencontrées dans le cadre de cette étude, soit neuf informateurs clés (trois gestionnaires et six intervenants), quatre personnes-soutien et quatre personnes aidées. » (p. 3)

Instruments :
Guide d’entrevue

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Initialement prévu pour une durée de deux ans, le programme d’hébergement par alternance rend disponible deux lits d’hébergement pour huit personnes adultes ou âgées en perte d’autonomie, une semaine par mois, de façon récurrente, pendant une période prédéterminée de six mois. De façon spécifique, il pousuit trois objectifs (Désilets, Duguay et larin, 1996)
1. Permettre le maintien à domicile des personnes adultes ou âgées en perte d’autonommie et ce, le plus longtemps possible;
2. Maintenir l’équilibre biopsychosocial de la personne inscrite, par le biais d’un suivi régulier, fait par les intervenants impliqués dans le Plan de Service Individualisé (PSI);
3. Contribuer au maintien à domicile de la personne, en permettant aux aidants et aux proches une période de répit, d’écoute et de support afin d’éviter l’épuisement. [...]
On se questionnait, entre autres choses, sur les forces et les limites de ce programme, de même que sur les modifications à apporter en vue d’une amélioration. Afin de répondre aux différentes préoccupations du comité, la présente étude poursuit deux objectifs :
- Premièrement, à partir des différentes personnes impliquées directement dans le programme d’hébergement par alternance de la Table de soutien à domicile des Moulins, décrire les forces et les limites de ce programme, de même que recueillir les suggestions pour son amélioration.
- Deuxièmement, effectuer une analyse comparative des résultats obtenus du programme d’hébergement de la Table de soutien à domicile des Moulins avec ceux de l’étude de l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (IUGS et coll., 1998).
Ce rapport se divise en quatre parties : la première décrit les repères méthodologiques de l’étude, la seconde présente les résultats par catégories de personnes rencontrées (informateurs clés, personnes-soutien et personnes aidées), la troisième en fait une synthèse et une analyse et la quatrième s’attarde à l’analyse comparative des résultats obtenus avec ceux de l’étude de l’IUGS et de ses collaborateurs (1998). Le rapport se termine par une brève conclusion qui fait ressortir les éléments essentiels de l’étude. » (p. 2)