Étude des transactions en matière de santé entre les individus, leurs familles et leurs milieux de vie

Étude des transactions en matière de santé entre les individus, leurs familles et leurs milieux de vie

Étude des transactions en matière de santé entre les individus, leurs familles et leurs milieux de vie

Étude des transactions en matière de santé entre les individus, leurs familles et leurs milieux de vies

| Ajouter

Référence bibliographique [5643]

Potvin, Louise, Frohlich, Katherine L., Chabot, Patrick et Gauvin, Lise. 2001. Étude des transactions en matière de santé entre les individus, leurs familles et leurs milieux de vie. par Colleen Robson, Paradis, Gilles et Frost, David. Montréal: GRIS - Université de Montréal.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Les travaux réalisés dans les cadre de cette subvention de recherche constituent une tentative pour élucider les liens entre certaines issues de santé, les environnements familiaux et communautaires dans lesquels les gens vivent et leur statut socio-économique. » (p. v)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Trente-deux territoires (13 à Montréal, 5 à Laval et 14 dans la région du Bas-du-Fleuve) à l’intérieur desquels se trouvaient 800 familles dont 439 avaient des données complètes (un enfant et au moins un parent pour les cueillettes de 1995 et de 1997). » (p. 14)

Instruments :
Grille d’observation et entrevue semi directive

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« [...] [N]ous avons recueilli de nouvelles données afin de compléter des données d’enquêtes existantes concernant le tabagisme et la pratique d’activités physiques de loisir. Les données existantes provenaient d’une cohorte de familles assemblée lors d’une étude précédente. Les nouvelles données concernent certaines caractéristiques de leurs milieux de vie et dessinent un portrait sociodémographique des quartiers de résidence à l’aide des données du recensement de 1996. [...] Dans nos travaux, nous assumons que des effets de composition et des effets de contexte sont conjointement en jeu dans la production locale de la santé. Les milieux de vie acquièrent des caractéristiques qui les distinguent, au delà des caractéristiques des individus qui les composent. Les travaux empiriques réalisés pour ce projet ont consisté principalement à délimiter les environnements locaux des familles de la cohorte, à identifier, à l’intérieur des territoires ainsi déterminés, un ensemble de ressources qui facilitent ou restreignent les comportements sous étude et à élaborer un appareillage pour en faire l’inventaire et ainsi caractériser les environnements locaux selon qu’ils favorisent ou non le tabagisme et la pratique d’activités physiques de loisir. Les familles de la cohorte provenaient de trois sites : un site urbain (centre-ville de Montréal) pour lequel 13 territoires locaux ont été définis, un site de banlieue (Laval) duquel nous avons tiré 5 territoires locaux et un site rural (Bas-du-Fleuve) qui a produit 14 territoires locaux. »