L’abandon d’enfant : dépister, accepter, accompagner

L’abandon d’enfant : dépister, accepter, accompagner

L’abandon d’enfant : dépister, accepter, accompagner

L’abandon d’enfant : dépister, accepter, accompagners

| Ajouter

Référence bibliographique [5621]

Rainville, Suzanne, Allard, André, Barbant, Jean-Claude, Boyer, Diane, Germain, Jean-Guy, Lefrançois, Pierre, Legault, Micheline, Lemay, Carole, Maillet, Yavn et Roberge, Denis. 2001. L’abandon d’enfant : dépister, accepter, accompagner. par Éric Quévillon. Montréal: Sciences et culture.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Ce document vise avant tout à sensibiliser les milieux de réadaptation au risque de l’abandon, à dédramatiser cette problématique et à valoriser le projet de vie en dehors du milieu familial pour de tels cas. De là, les trois volets du titre : dépister, accepter, accompagner. » (p. 12)

2. Méthode


Instruments :
Instrument de réflexion et document de travail pour intervenants

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Les enfants abandonnés touchent le coeur de tout être humain. Nous avons tendance à imaginer cette problématique loin de nous. D’ailleurs de nos jours, les orphelinats n’existent plus dans notre société nord-américaine. Rares sont les mères qui donnent leur enfant en adoption puisque toutes sortes de méthodes de soutien aux mères célibataires ou seules sont développées. Existent aussi des moyens de contraception disponibles à tous. Alors, existe-t-il encore des enfants abandonnés?
Exceptionnelement, il arrive que des parents décident consciemment d’abandonner leur enfant. Toutefois, dans les milieux de réadaptation, les intervenants constatent souvent que certains enfants vivent des situations de délaissement de la part de leurs parents, sans jamais que le mot ’Abandon’ ne soit prononcé. L’absence des parents, leurs limites relationnelles et leurs incapacités parentales constituent, au fil du temps, un état de faits qui conduit les intervenants à parler d’abandon. Les parents refusent d’utiliser ce mot, trouvent toutes sortes de prétextes pour expliquer leur absence ou leur peu de disponibilités. Pourtant, les enfants vivent un sentiment d’abandon constant.
Ce document vise à aider les intervenantes à rapidement identifier ce genre de situation et à mettre des mots sur ce qui se passe dans la réalité, avec les enfants et avec les parents. Des étapes d’accompagnement de toute la famille sont proposées afin de soutenir les membres impliqués mais également les intervenants qui sentent le désespoir de l’enfant au quotidien et veulent lui venir en aide. » (dos du livre)