Questions de vie et de mort chez les jeunes autochtones du Québec

Questions de vie et de mort chez les jeunes autochtones du Québec

Questions de vie et de mort chez les jeunes autochtones du Québec

Questions de vie et de mort chez les jeunes autochtones du Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [561]

Noël, Denise. 2010. «Questions de vie et de mort chez les jeunes autochtones du Québec». Dans Adolescence et affiliation : les risques de devenir soi , sous la dir. de Robert Letendre et Marchand, Denise, p. 151-173. Québec: Presses de l’Université du Québec, Collection Problèmes sociaux & Interventions sociales.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La réalisation progressive d’un projet de recherche-action entrepris avec une communauté autochtone au Québec depuis six ans m’incite à réfléchir sur la racine des comportements destructifs et autodestructifs chez les jeunes Autochtones, pour mieux repérer la négativité – racines, enjeux, dynamiques – qui les accable et les détourne de relever les défis vitaux de l’épreuve de l’adolescence. » (p. 153)

2. Méthode


Échantillon/Matériau:
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Dans ce chapitre, « [i]l nous faudra revisiter l’Histoire de la violence structurelle canadienne à partir des grands coups de force imposés aux Premières Nations par l’État. L’exercice permettra de mieux saisir les avatars du colonialisme ainsi que les retombées de ces pertes et méfaits avec lesquels les jeunes sont aux prises. Le désarroi de la jeunesse laissée pour compte dans le tumulte les pousse à se soustraire, à la fois du contrat narcissique qui les lie à leur corps et du contrat symbolique qui les lie à leur famille, à leur communauté comme à son avenir, contrat que nous reconnaissons être au fondement du lien social de tout groupe humain. » (p. 155) L’auteure aborde « [...] ensuite quelques possibles éléments de réponse à la demande d’aide psychique des Autochtones lorsqu’elle s’adresse à ’nous’ en tant que professionnels venus de l’extérieur. » (p. 155) Les questions de la violence et de la souffrance, englobant notamment l’inceste, sont traitées dans ce chapitre.