L’écho d’un silence. Les parents peu scolarisés en regard du suivi scolaire de leurs enfants

L’écho d’un silence. Les parents peu scolarisés en regard du suivi scolaire de leurs enfants

L’écho d’un silence. Les parents peu scolarisés en regard du suivi scolaire de leurs enfants

L’écho d’un silence. Les parents peu scolarisés en regard du suivi scolaire de leurs enfantss

| Ajouter

Référence bibliographique [5413]

Cyr, Alain, Legros, Janine et Lalonde, Suzie. 2002. «L’écho d’un silence. Les parents peu scolarisés en regard du suivi scolaire de leurs enfants». Dans Comprendre la famille : Actes du 6 e symposium québécois de recherche sur la famille , sous la dir. de Carl Lacharité et Pronovost, Gilles, p. 277-294. Sainte-Foy (Québec): Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le but de notre recherche-action était de décrire et d’analyser certains comportements, perceptions et attentes des parents peu scolarisés et vivant en milieu populaire, au regard de l’accompagnement scolaire de leur enfant à l’école primaire. » (p. 280)
Questions/Hypothèses :
« Comment soutenir les parents peu scolarisés afin d’aider leurs enfants à réussir à l’école? » (p. 279)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
18 parents

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif
Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Nous allons présenter d’abord brièvement les trois partenaires. Ensuite, nous expliquerons le questionnement qui est à la base de cette recherche auprès des parents. Nous présenterons ensuite les objectifs et la méthode de notre recherche-action. Puis, nous passerons en revue quelques coups de coeur concernant les auteurs qui nous ont inspirés tout au long de cette démarche. Nous indiquerons par la suite, en tenant compte des apports théoriques, quelques résultats portant sur les quatre dimensions de la recherche. Finalement, nous dégagerons les retombées de ce travail de recherche qui se concrétisent par de nouvelles actions mises en place par les partenaires. » (p. 278)