Elles en payent les frais : Comment la récession 2008-2009 a appauvri les familles canadiennes

Elles en payent les frais : Comment la récession 2008-2009 a appauvri les familles canadiennes

Elles en payent les frais : Comment la récession 2008-2009 a appauvri les familles canadiennes

Elles en payent les frais : Comment la récession 2008-2009 a appauvri les familles canadienness

| Ajouter

Référence bibliographique [541]

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce document présente les impacts de la récession financière de 2008-2009 sur les familles canadiennes.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse statistique
Réflexion critique

3. Résumé


« La récession de 2008-2009 a appauvri les familles canadiennes : le chômage et l’insécurité économique ont augmenté, l’AE [assurance emploi] et l’aide sociale n’ont pas été en mesure d’empêcher les gens de tomber dans la pauvreté et la proportion d’emplois considérés comme précaires a augmenté. Parallèlement, les familles canadiennes ont dû essuyer une importante augmentation du coût de la nourriture et du logement. En raison de l’insécurité croissante, le recours aux banques d’alimentation a explosé, les niveaux de dette ont grimpé et le nombre de faillites a augmenté considérablement. » (p. v) Ainsi, dans le chapitre consacré aux tendances reliées à la récession, l’auteure aborde les thématiques suivantes tout en restant en lien avec la famille : le chômage, l’assurance-emploi, l’aide social, l’emploi, le revenu, le coût de la vie, le logement et les dettes et faillites. Aussi, une étude sur l’incidence de la pauvreté dans les villes se penche, entre autres, sur Montréal.