Structures familiales homoparentales et expériences parentales chez les mères lesbiennes

Structures familiales homoparentales et expériences parentales chez les mères lesbiennes

Structures familiales homoparentales et expériences parentales chez les mères lesbiennes

Structures familiales homoparentales et expériences parentales chez les mères lesbienness

| Ajouter

Référence bibliographique [5301]

Julien, Danielle, Tremblay, Nicole, Leblond De Brumath, Annie, Chartrand, Élise et Association des mères lesbiennes de Montréal. 2002. «Structures familiales homoparentales et expériences parentales chez les mères lesbiennes». Dans Comprendre la famille : Actes du 6e symposium québécois de recherche sur la famille , sous la dir. de Carl Lacharité et Pronovost, Gilles, p. 103-120. Sainte-Foy (Québec): Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La présente étude a pour objectif d’examiner l’expérience familiale spécifique aux familles avec enfants nés de mères lesbiennes vivant en couple. Elle se penche plus particulièrement sur les structures, pratiques, représentations et dynamiques des familles comaternelles, dans le contexte de liens parentaux non légaux ou non biologiques, avec l’intention de cerner leurs effets sur les processus unissant les parents, les enfants et leur environnement social et intergénérationnel. » (p. 104)
Questions/Hypothèses :
« 1) Quelles sont les influences structurantes de la biologie, du droit et du rapport social à l’enfant dans l’expérience parentale et filiale?
2) Quels sont les effets du genre et du nombre de parents sur l’expérience des parents et des enfants?
3) Quel est l’impact de la structure des familles homoparentales relativement à l’impact de la qualité des liens unissant le parent à l’enfant sur le développement de l’identité parentale et le développement de l’enfant?
4) Quels sont les impacts sur les liens des membres de la famille, sur les liens intergénérationnels et sur les liens avec l’entourage social?
5) Quel est le rôle de l’environnement social et du réseau social familial dans la construction sociale de la maternité chez les lesbiennes mères non biologiques? » (p. 108)

2. Méthode



Échantillon/Matériau :
3 groupes de discussion :
A) 4 couples de lesbiennes ayant réalisé un projet d’enfant et dont l’une des deux mères a eu recours à une banque de sperme (donneur inconnu).
B) 4 couples de lesbiennes dont l’une des conjointes a eu recours au sperme d’un donneur connu
C) Mères lesbiennes ex-hétérosexelles divorcées ayant eu la garde de leur enfant et vivant actuellement avec une conjointe
L’ensemble des mères sont dans la mi-trentaine et les enfants sont d’âge préscolaire.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Les auteurs abordent ici les familles coparentales lesbiennes. Le contexte d’émergence des familles homoparentales dans le champ de plus en plus diversifié de la famille contemporaine est d’abord abordé dans le présent texte. Ensuite sont développées quelques questions de recherche en continuité et en réaction à un champ d’étude qui, jusqu’ici, a été presque entièrement structuré par les questions touchant au droit de la famille. De plus, les résultats d’une étude qualitative sur les expériences familiales découlant de trois structures de familles homoparentales ayant une femme lesbienne comme chef de famille sont exposés. Ainsi des éléments communs aux trois types de familles ayant une lesbienne comme chef de famille sont identifiés. Ensuite, des éléments de l’expérience commune des familles avec donneur (connu et inconnu) sont identifiés (question de qui va porter l’enfant, accès à la procréation, statut de la co-mère), de même que des expériences uniquement vécues par les familles des lesbiennes ex-hétérosexuelles (coming out des mères aux enfants). Enfin, les auteurs concluent sur les projets de loi à venir et leurs possibles impacts sur ces familles.