Construction et validation du Questionnaire sur les réactions parentales aux émotions positives exprimées par l’enfant

Construction et validation du Questionnaire sur les réactions parentales aux émotions positives exprimées par l’enfant

Construction et validation du Questionnaire sur les réactions parentales aux émotions positives exprimées par l’enfant

Construction et validation du Questionnaire sur les réactions parentales aux émotions positives exprimées par l’enfants

| Ajouter

Référence bibliographique [5281]

Ladouceur, Cécile, Reid, Luc et Jacques, Aneline. 2002. «Construction et validation du Questionnaire sur les réactions parentales aux émotions positives exprimées par l’enfant ». Revue canadienne des sciences du comportement / Canadian Journal of Behavioural Science, vol. 34, no 1, p. 8-18.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette étude vise le développement d’un instrument qui pourrait mesurer la réaction parentale aux émotions positives de l’enfant.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
1ère étude : « 164 mères d’enfants âgés entre 4 et 7 ans inclusivement » (p. 10)
2e étude : « 200 mères d’enfants âgés entre 4 et 7 ans inclusivement » (p. 15)

Instruments :
1ère étude:
- Coping with Children’s Negative Emotions Scale (CCNES-vf: Fabes et al., 1990)
- Self-Expressiveness in the Family Questionnaire (SEFQ-vf: Halberstadt et la., 1995)
- Family Environment Scale (FES-vf: Moos & Moos, 1981)
- Marlowe-Crowne Social Desirability Scale (MCSD-vf: Crowne & Marlowe, 1960)
- The Affect Communication Scale (ACS-vf: Friedman et al. 1980)
2e étude:
Questionnaire sur les réactions parentales aux émotions positives exprimées par l’enfant (QRPEPE)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Le Questionnaire sur les réactions parentales aux émotions positives exprimées par l’enfant (qrpepe) mesure la réaction des parents aux émotions positives exprimées par leur enfant. Le qrpepe est composé de 12 vignettes susceptibles de provoquer une émotion positive chez l’enfant accompagnée des réactions parentales suivantes : socialisation, encouragement, réprimande et malaise. Les échantillons sont composés de mères d’enfants âgés entre 4 et 7 ans inclusivement. L’étude 1 démontre une bonne validité de construit (convergente et divergente). Les résultats de l’étude 2 révèlent un niveau de cohérence interne satisfaisant ainsi qu’une stabilité temporelle élevée. Certaines suggestions quant à l’utilisation du qrpepe pour des études appliquées sont proposées. » (p. 8)