D’une perspective d’éducation communautaire à une approche d’intervention spécialisée : l’évolution du Bouclier d’Athéna Services familiaux

D’une perspective d’éducation communautaire à une approche d’intervention spécialisée : l’évolution du Bouclier d’Athéna Services familiaux

D’une perspective d’éducation communautaire à une approche d’intervention spécialisée : l’évolution du Bouclier d’Athéna Services familiaux

D’une perspective d’éducation communautaire à une approche d’intervention spécialisée : l’évolution du Bouclier d’Athéna Services familiauxs

| Ajouter

Référence bibliographique [521]

Pontel, Maud. 2010. «D’une perspective d’éducation communautaire à une approche d’intervention spécialisée : l’évolution du Bouclier d’Athéna Services familiaux». Dans L’intervention féministe d’hier à aujourd’hui : portrait d’une pratique sociale diversifiée , sous la dir. de Christine Corbeil et Marchand, Isabelle, p. 109-128. Montréal: Les Éditions du remue-ménage.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Au fil du présent article, nous verrons comment et pourquoi la stratégie communautaire de même que l’approche interculturelle et féministe préconisée par le Bouclier d’Athéna ont été et demeurent incontournables lorsqu’il est question de travailler avec des victimes de violence conjugale issues de la diversité.» (p. 110)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«L’approche de sensibilisation communautaire qu’a développée le Bouclier au fil des ans est devenue un modèle de référence pour les organismes qui œuvrent auprès d’une clientèle multi-ethnique : sensibiliser les communautés dans leur langue maternelle en tenant compte de leurs caractéristiques culturelles et religieuses permet d’assurer une meilleure réceptivité du message auprès d’un public difficile à rejoindre autrement. Cela permet surtout de transmettre une information vitale à de nombreuses victimes de violence conjugale issues des communautés ethnoculturelles aux prises avec de multiples barrières qui les limitent dans leur façon d’agir. […] Nous préconisons en outre une approche d’intervention à la jonction de l’approche féministe et de l’approche interculturelle.» (p. 127)