Le discours des adolescentes mères sur les changements, les ressources mobilisées et leur adaptation durant la maternité

Le discours des adolescentes mères sur les changements, les ressources mobilisées et leur adaptation durant la maternité

Le discours des adolescentes mères sur les changements, les ressources mobilisées et leur adaptation durant la maternité

Le discours des adolescentes mères sur les changements, les ressources mobilisées et leur adaptation durant la maternités

| Ajouter

Référence bibliographique [5170]

Poissant, Julie. 2002. «Le discours des adolescentes mères sur les changements, les ressources mobilisées et leur adaptation durant la maternité». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de psychologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le but de la recherche consiste à documenter le point de vue des adolescentes sur l’ensemble de leur vécu de maternité. » (p. 19)
Questions/Hypothèses :
« L’étude compte trois objectifs. Le premier consiste à présenter le discours des adolescentes mères sur les changements vécus lors de la maternité. La question de recherche associée à cet objectif est quels changements reconnaissent-elles et identifient-elles dans diverses sphères de leur vie? La relation familiale; la relation avec les amis; la relation avec le père de l’enfant; les occupations quotidiennes; les activités sociales l’organisation de la vie et toute autre dimension saillante seront explorées. Le deuxième objectif vise à documenter les ressources mobilisées par les adolescentes mères dans le but de favoriser leur adaptation. La question de recherche se rapportant à cet objectif est quels sont les facteurs qui contribuent à faciliter la vie de la jeune mère? Le troisième objectif cible la description de l’adaptation des adolescentes aux moments clés de leur maternité. La question de recherche qui y est associée est quel bilan les adolescentes font-elles de leur situation? » (pp. 19-20)

2. Méthode



Échantillon/Matériau :
30 adolescentes entre 14 et 17 ans ayant eu un enfant

Instruments :
Guide d’entretien
Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Le phénomène de la maternité adolescente a été largement étudié principalement en regard des conséquences pour la mère, l’enfant et la société. Depuis environ dix ans, des chercheurs s’intéressent au vécu des adolescentes en considérant leur discours lors d’entrevues, sans les comparer à d’autres groupes. Ils les suivent pendant plusieurs mois et font ressortir leurs différences individuelles autant que leurs ressemblances. La présente étude s’inscrit dans cette continuité. Les objectifs de cette recherche visent l’étude du discours des adolescentes mères sur les changements qu’apporte la maternité dans leur vie, l’identification des facteurs qui les ont aidées à faire face aux changements ainsi que leur adaptation tout au long de cette période.
Trente adolescentes mères primipares de 17 ans et moins ont été rencontrées trois mois après la naissance de l’enfant pour explorer le vécu de la grossesse et des premiers mois après l’arrivée du nouveau-né à l’aide d’un protocole d’entrevue semi-structurée. Vingt-sept ont pu être interrogées à nouveau, neuf mois plus tard, sur leur vécu postnatal. Ces jeunes mères qui proviennent de divers milieux socioéconomiques se distinguent par les problèmes d’adaptation qu’elles présentent avant de devenir mère.
La masse d’information qualitative recueillie lors des 57 entrevues a été traitée et analysée grâce aux techniques d’analyse de contenu. Les résultats pour chacune des périodes à l’étude nous éclairent sur les défis, les stratégies pour mobiliser leurs ressources et nous amènent à établir une typologie selon l’issue de leur adaptation.
Les défis de la grossesse consistent à composer avec de nouvelles préoccupations pour le corps, accepter de ne plus se reconnaître face à ses réactions émotives et à son réseau social en plus de faire des choix pour l’enfant à venir. Dans les premiers mois qui suivent l’accouchement, les jeunes mères doivent démontrer leur compétence et agir en tant qu’adulte. Alors qu’au premier anniversaire de l’enfant, l’atteinte d’un équilibre entre leurs besoins et ceux de l’enfant et la formation d’une vraie famille deviennent leurs priorités.
Les adolescentes, pour arriver à surmonter ces défis, mobilisent avant tout leurs ressources mais s’assurent du soutien de leur famille, de leur partenaire, de leurs amies et du réseau institutionnel et communautaire.
Quatre profils de mères se distinguent en regard de leur appréciation de la période de la maternité, de notre évaluation de leurs capacités à s’acquitter de leurs nouvelles tâches, de la qualité des liens qu’elles entretiennent avec leur entourage et de la façon qu’elles agissent dans les autres sphères de leur vie. À partir de ces critères, nous les avons qualifiées de combattantes, de chancelantes, de survivantes et de résilientes. Les combattantes, grâce, entre autres, à l’absence de difficultés d’adaptation avant de devenir mère, arrivent à acquérir une certaine aisance avec le rôle de mère. Les chancelantes et les survivantes sont celles qui éprouvent le plus de problèmes lorsqu’elles s’acquittent de leurs tâches parentales. Les résilientes, elles, arrivent à relever à la fois les défis de la maternité et les difficultés qui émanent d’avant la grossesse. Le bilan que les adolescentes font au premier anniversaire de l’enfant révèle que l’expérience de la maternité apporte des bienfaits pour l’ensemble. Pour environ les deux tiers, c’est-à-dire les combattantes et les résilientes, ces effets positifs priment sur les contraintes qu’apporte inévitablement le rôle de mère en bas âge. » (pp. vi-vii)