Vivre avec une incapacité au Québec : un portrait statistique à partir de l’enquête sur la participation et les limitations d’activités de 2001 et 2006

Vivre avec une incapacité au Québec : un portrait statistique à partir de l’enquête sur la participation et les limitations d’activités de 2001 et 2006

Vivre avec une incapacité au Québec : un portrait statistique à partir de l’enquête sur la participation et les limitations d’activités de 2001 et 2006

Vivre avec une incapacité au Québec : un portrait statistique à partir de l’enquête sur la participation et les limitations d’activités de 2001 et 2006s

| Ajouter

Référence bibliographique [505]

Québec. Institut de la statistique du Québec. 2010. Vivre avec une incapacité au Québec : un portrait statistique à partir de l’enquête sur la participation et les limitations d’activités de 2001 et 2006. Québec: Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [Cette recherche] vise à brosser un portrait de leur situation [personnes handicapées] au Québec en 2006 [et] a aussi pour objectif d’examiner l’évolution de cette situation selon plusieurs aspects. [...] Un [autre] des objectifs principaux [...] est de mesurer la prévalence des différents types d’incapacité et leur gravité dans la population. » (p. 31)

Questions/Hypothèses :
Ce document répond à ces questions : « [c]ombien d’adultes et d’enfants au Québec ont une incapacité liée à l’audition, combien de personnes sont limitées dans leur mobilité? Combien d’enfants ont des troubles d’apprentissage au Québec? Ces incapacités sont-elles en croissance? » (p. 31)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Cette étude utilise les données provenant « [...] des résultats de l’enquête la plus récente et la plus exhaustive sur le sujet, soit l’Enquête sur la participation et les limitations d’activités (EPLA) de Statistique Canada. » (p. 31)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette étude dresse un portrait détaillé de la situation des Québécois qui ont une incapacité, c’est-à-dire des adultes et des enfants dont les activités sont limitées en raison d’un état ou d’un problème de santé physique ou mentale. […] La première partie de l’étude se penche sur la présence dans la population québécoise de divers types d’incapacité (les incapacités liées à la mobilité ou à l’audition, par exemple). Les chapitres subséquents abordent une variété de thèmes permettant d’apprécier les répercussions de l’incapacité chez les adultes (partie II de l’ouvrage) et les enfants (partie III). Au nombre de ces thèmes figurent : la situation socioéconomique des personnes avec incapacité, leur participation sur le marché du travail, l’utilisation d’aides techniques, l’aménagement du logement, les besoins d’aide pour les activités de la vie quotidienne, la discrimination. Des thèmes propres aux enfants sont aussi abordés, comme l’utilisation de services de garde, l’intégration en milieu scolaire, les relations avec les autres enfants de même que les conséquences de l’incapacité sur la famille. » (quatrième de couverture)