Le déficit de la mémoire et de l’apprentissage verbal associé à la négligence avec abus physique chez des enfants de 6 à 12 ans

Le déficit de la mémoire et de l’apprentissage verbal associé à la négligence avec abus physique chez des enfants de 6 à 12 ans

Le déficit de la mémoire et de l’apprentissage verbal associé à la négligence avec abus physique chez des enfants de 6 à 12 ans

Le déficit de la mémoire et de l’apprentissage verbal associé à la négligence avec abus physique chez des enfants de 6 à 12 anss

| Ajouter

Référence bibliographique [5005]

Boisvert, Isabelle. 2003. «Le déficit de la mémoire et de l’apprentissage verbal associé à la négligence avec abus physique chez des enfants de 6 à 12 ans». Mémoire de maîtrise, Trois-Rivières, Université du Québec à Trois-Rivières, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif principal de cette présente étude vise à vérifier si la négligence avec abus physique est associé[e] à des altérations du fonctionnement mnésique dans les nouveaux apprentissages. » (p. 9)

Questions/Hypothèses :
« H1) Les enfants négligés victimes d’abus physique auront des capacités de mémorisation et d’apprentissage verbal inférieur et ce, comparativement aux enfants témoins.
H2) La deuxième hypothèse propose la présence d’un dysfonctionnement des fonctions exécutives en mémoire chez les enfants négligés victimes d’abus physique.
H3) La troisième hypothèse porte sur l’analyse discriminante et comporte un volet plus exploratoire. Grâce à cette analyse, il sera peut-être possible d’identifier les enfants présentant de la négligence avec abus physique. » (p. 9)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Le premier groupe se compose de 52 enfants négligés avec abus physique comprenant 19 filles et 33 garçons, ils ont été recrutés en collaboration avec les Centres jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec; le second groupe se compose de 52 enfants témoins comprenant 25 filles et 27 garçons, ils ont été recrutés dans les mêmes écoles fréquentées par les enfants négligés victimes d’abus physique.

Instruments :
- Index de négligence de Brousseau (1999), version française de Trocmé (1996)
- Questionnaire sur les résolutions de conflits (Fortin, Cyr et Chénier, 1996), traduction du Parent-Child Conflict Tactics Scales (Straus et Hamby, 1995)
- Questionnaire concernant l’environnement premier de l’enfant (Éthier, Palacio-Quintin, Nolin, Kendirgi, Desaulniers et Couture, 2000)
- California Verbal Learning Test for Children (CVLT-C; Kramer, Kaplan et Ober, 1994); traduit par Lussier (1996).

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette recherche vise à vérifier l’impact de la négligence avec abus physique sur la mémorisation et l’apprentissage verbal. Afin d’explorer le fonctionnement mnésique des participants, le ’California Verbal Learning Test for Children’ a été administré a 52 enfants négligés avec abus physiques et 52 enfants ayant vécu dans des milieux sans abus. Tous les participants étaient âgés entre 6 et 12 ans. [...] Les résultats ont démontré que les enfants négligés avec abus physique ont une capacité d’apprentissage verbal inférieure à celle des enfants témoins. Il s’agirait d’une fragilité des processus mnésiques, plutôt que d’un trouble sévère, car ils sont néanmoins capables d’apprentissage. Au niveau du fonctionnement exécutif en mémoire, la présence de faux positifs ainsi qu’une difficulté à discriminer les informations préalablement apprises sont significativement différents chez les enfants négligés avec abus physique. Cette étude souligne l’importance de poursuivre les recherches sur les enfants victimes de violence afin de mieux comprendre les impacts au niveau neuropsychologique et ainsi les prévenir. » (p. i)