L’impact de la participation de parents à des ateliers de littératie familiale sur leur sentiment de compétence dans l’accompagnement de leur enfant en lecture

L’impact de la participation de parents à des ateliers de littératie familiale sur leur sentiment de compétence dans l’accompagnement de leur enfant en lecture

L’impact de la participation de parents à des ateliers de littératie familiale sur leur sentiment de compétence dans l’accompagnement de leur enfant en lecture

L’impact de la participation de parents à des ateliers de littératie familiale sur leur sentiment de compétence dans l’accompagnement de leur enfant en lecture s

| Ajouter

Référence bibliographique [4997]

Boucher, Hélène. 2003. «L’impact de la participation de parents à des ateliers de littératie familiale sur leur sentiment de compétence dans l’accompagnement de leur enfant en lecture ». Thèse de doctorat, Gatineau (Québec), Université du Québec en Outaouais, Département des sciences de l’éducation.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Prendre une mesure de l’impact de la participation de parents à des ateliers de littératie familiale sur leur sentiment de compétence dans l’accompagnement de leur enfant en lecture. » (p. 15)

Questions/Hypothèses :
« Quel impact la participation des parents à des ateliers de littératie familiale aura-t-elle sur leur sentiment de compétence dans l’accompagnement de leur enfant en lecture? » (p. 15)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
17 parents

Instruments :
- Questionnaires
- Journal de bord

Type de traitement des données :
Analyse de contenu et analyse statistique

3. Résumé


« Cette recherche a pour but de mesurer chez les parents d’élèves à risque du premier cycle du primaire l’impact d’ateliers de littératie familiale sur le sentiment de compétence parentale dans la dimension de l’accompagnement de leur enfant en lecture. Une série d’ateliers de littératie familiale a été implantée suite aux besoins exprimés par les parents concernant un manque d’outils et d’informations. Ces parents souhaitent soutenir leur enfant de la façon la plus efficace possible dans son cheminement d’apprenti-lecteur. L’échantillon initial de 23 participants n’a pu être maintenu à cause de l’abandon de six répondants, ce qui explique que 17 parents ont terminé l’expérimentation. C’est la voie de la recherche mixte incluant des données qualitatives jumelées à des données quantitatives qui guide le cheminement de la chercheure. Durant la recherche, des données ont été recueillies à l’aide d’un journal de bord et de questionnaires acheminés aux parents (pré-test, post-test et relance). Les documents dispensés aux parents ont été rassemblés par la chercheure. Les informations communiquées aux participants trouvent leur source, notamment, dans les écrits de Saint-Laurent, Giasson et Drolet (2001) dans des ateliers que la chercheure avait préalablement mis sur pied à l’intention de petits groupes de parents, sous une forme nettement plus modeste. Cette recherche s’inscrit dans une large réflexion ayant comme point de départ le souci d’intervenir tôt auprès du lecteur à risque, qui, trop souvent, se trouve coincé dans ce que Giasson a qualifié de spirale négative. Associer les parents de ces élèves à ce projet nous semblait nécessaire de façon à catalyser les forces vives au sein de l’enfant et de son environnement. Les résultats de cette recherche indiquent que les parents peuvent développer un sentiment accru de compétence parentale dans la dimension de l’accompagnement en lecture s’ils sont informés et outillés. Au terme de ce projet, les parents affirment se sentir plus habiletés [sic] dans la façon de procéder pour accompagner leur enfant dans sa démarche de lecteur. Ils expriment également détenir plus de connaissances quant à l’apprentissage de la lecture et de ses composantes. Les résultats traduisent aussi un accroissement notable des activités de littératie familiale en variété et en quantité. Ces données ressortent très nettement de la recherche. De plus, les parents se disent satisfaits ou très satisfaits au regard de ces quatre ateliers de littératie familiale. Les participants à ces ateliers ont été et demeurent des partenaires formidables dans l’accomplissement de notre mission : éduquer, socialiser et qualifier. » (p. ii)