L’appropriation des savoirs et des savoir-faire entre parents et intervenants

L’appropriation des savoirs et des savoir-faire entre parents et intervenants

L’appropriation des savoirs et des savoir-faire entre parents et intervenants

L’appropriation des savoirs et des savoir-faire entre parents et intervenantss

| Ajouter

Référence bibliographique [4996]

Boudreault, Paul, Kalubi, Jean-Claude, Sorel, Lila, Beaupré, Pauline et Bouchard, Jean-Marie. 2003. L’appropriation des savoirs et des savoir-faire entre parents et intervenants. http://www.adaptationscolaire.net/themes/pafa/documents/textes_pafa_boudreault.pdf. Page consultée le 28 juillet 2003.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Dans [le] contexte [où] le partenariat en matière de savoir et de savoir-faire vient instaurer une révolution culturelle, une nouvelle vision des choses et une nouvelle division des rôles sociaux [s’établit]. Il entraîne une redistribution des alliances et forces entre les possesseurs réputés et les ’autres’. [L’objectif est donc] d’interroger les faits et les itinéraires
singuliers des acteurs pour mieux expliquer les mécanismes de cette révolution culturelle. » (p. 1)

Questions/Hypothèses :
« On pourrait en déduire que la fin du statut hégémonique de l’Expert professionnel implique automatiquement l’Inventaire et l’identification des savoirs et savoir-faire alternatifs, pour permettre aux professionnels autant qu’aux parents de se libérer de leurs inquiétudes singulières. Comment dès lors s’assurer qu’un tel processus viendrait réellement enrichir les services offerts à la personne vivant avec des incapacités ? Par ailleurs, quelles stratégies adopter sur le terrain pour équilibrer concrètement les mécanismes de partage du savoir et du savoir-faire entre Parents et Intervenants. » (p. 1)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Les recherches sur l’appropriation des savoirs et des savoirs-faire entre parents et intervenants sucitent beaucoup d’interrogations. Celles-ci concernent entre autres la distribution des pouvoirs et de nouveaux contrats sociaux entre professionnels et parents des personnes vivant avec des incapacités. Les mécanismes de partage du savoir s’avèrent complexes (Morin, 1995). [...]
Le présent texte s’appuie sur nos recherches de ces dernières années, menées dans plusieurs régions du Québec, et articulées autour de trois thèmes principaux : ’Partenariat familles - services de réadaptation précoce’, ’Partenariat Familles - Écoles’, ’Programmes d’intervention auprès des Familles en attente de services’. Toutes ces recherches ont eu comme principal cadre d’observation : les rencontres du Plan de services individualisé ou du Plan d’intervention personnalisé. » (p. 1-2)