La cohabitation intergénérationnelle : une stratégie résidentielle renouvelée dans le contexte du Québec post-industriel

La cohabitation intergénérationnelle : une stratégie résidentielle renouvelée dans le contexte du Québec post-industriel

La cohabitation intergénérationnelle : une stratégie résidentielle renouvelée dans le contexte du Québec post-industriel

La cohabitation intergénérationnelle : une stratégie résidentielle renouvelée dans le contexte du Québec post-industriels

| Ajouter

Référence bibliographique [4992]

Bouliane, Manon. 2003. «La cohabitation intergénérationnelle : une stratégie résidentielle renouvelée dans le contexte du Québec post-industriel ». Recherches sur la famille : bulletin de liaison du Conseil de développement de la recherche sur la famille du Québec, vol. 4, no 2, p. 3-4.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cet article présente un projet de recherche en cours au département d’anthropologie de l’Université Laval. » (p. 3)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Cette recherche vise à documenter des pratiques sociales novatrices, tout en se situant dans une certaine mesure en continuité avec des pratiques plus traditionnelles au Québec et qui semblent porteuses d’enseignements qui pourront sans doute inspirer la formation de politiques publiques à l’égard du logement et de la famille, aussi bien à partir de la perspective de l’accès à la propriété pour les jeunes familles que de celle de l’adaptation du logement pour les personnes âgées. De quelles pratiques s’agit-il? De l’ajout d’un logement à une maison, unifamiliale à l’origine, et de l’occupation des logements contigus ainsi créés par deux ménages apparentés, ces ménages pouvant être composé d’une seule ou de plusieurs personnes. » (p. 3)