Quelques puissantes questions pour une pratique réflective et porteuse de réels changements

Quelques puissantes questions pour une pratique réflective et porteuse de réels changements

Quelques puissantes questions pour une pratique réflective et porteuse de réels changements

Quelques puissantes questions pour une pratique réflective et porteuse de réels changementss

| Ajouter

Référence bibliographique [491]

Régis, Mario. 2010. «Quelques puissantes questions pour une pratique réflective et porteuse de réels changements». Dans Le projet 1, 2, 3, GO! Place au dialogue : quinze ans de mobilisation autour des tout-petits et de leur famille , sous la dir. de Manon Théolis, Bigras, Nathalie, Desrochers, Mireille, Brunson, Liesette, Régis, Mario et Prévost, Pierre, p. 226-235. Québec: Presses de l’Université du Québec, Collection Éducation à la petite enfance.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Dans ce chapitre, l’auteur propose une réflexion visant le développement d’une pratique améliorée et porteuse de changements. Il aborde notamment la place des parents, l’importance de leur intégration et la nécessité de reconnaître leur expertise expérientielle.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Nous sommes nombreux à vouloir soutenir les parents dans leurs responsabilités d’assurer le développement global de leur enfant. Chacun de nous a ses connaissances, ses expériences, ses certitudes. Les autres, intervenants, gestionnaires et chercheurs, ont les leurs aussi. Tout comme les parents d’ailleurs. Le véritable défi des approches communautaires intégrées est de réussir à mettre à contribution les différentes expertises présentes au sein d’une communauté. L’enjeu (l’avenir de nos enfants) est trop grand pour se priver de l’expertise de qui que ce soit. Et le véritable dialogue débute avec des questions puissantes, comme celles qui ont été proposées tout au long de ce chapitre, dans le but d’instaurer une pratique réflective mais aussi avec la responsabilité d’obtenir des changements. » (p. 234)