Social Determinants of Initiation, Duration and Exclusivity of Breastfeeding at the Population Level - The Results of the Longitudinal Study of Child Development in Quebec (ELDEQ 1998-2002)

Social Determinants of Initiation, Duration and Exclusivity of Breastfeeding at the Population Level - The Results of the Longitudinal Study of Child Development in Quebec (ELDEQ 1998-2002)

Social Determinants of Initiation, Duration and Exclusivity of Breastfeeding at the Population Level - The Results of the Longitudinal Study of Child Development in Quebec (ELDEQ 1998-2002)

Social Determinants of Initiation, Duration and Exclusivity of Breastfeeding at the Population Level - The Results of the Longitudinal Study of Child Development in Quebec (ELDEQ 1998-2002)s

| Ajouter

Référence bibliographique [4873]

Dubois, Lise et Girard, Manon. 2003. «Social Determinants of Initiation, Duration and Exclusivity of Breastfeeding at the Population Level - The Results of the Longitudinal Study of Child Development in Quebec (ELDEQ 1998-2002) ». Revue canadienne de santé publique / Canadian Journal of Public Health, vol. 94, no 4, p. 300-305.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Selon les recommandations canadiennes de santé publique, les nouveau-nés doivent être allaités exclusivement pendant les quatre à six premiers mois de leur vie. Cet article vise à définir les principaux facteurs sociaux qui influencent l’initiation, la durée et l’exclusivité de l’allaitement, de la naissance à 4 mois, à l’échelle de la population. Ces résultats favoriseront l’élaboration de mesures de santé publique visant l’allaitement exclusif pendant les quatre à six premiers mois de la vie. » (p. 305)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
2223 enfants nés au Québec en 1998. Provenance : Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ 1998-2002)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« En 1998, près des trois quarts (72 %) des nouveaux-nés québécois étaient allaités à la naissance. Toutefois seulement 6 % étaient encore allaités exclusivement à 4 mois, suivant les recommandations de santé publique. [...]
Dans une perspective de santé publique, il est important que les nouveaux-nés soient allaités à la naissance et qu’ils soient allaités exclusivement pendant les quatre à six premiers mois de leur vie. Les analyses indiquent que différents facteurs sociaux influencent l’initiation, la durée et l’exclusivité de l’allaitement. Les politiques publiques doivent avoir des objectifs à atteindre pour évaluer si la situation s’améliore au fil des ans et si les inégalités sociales augmentent ou diminuent pour les nouveau-nés qui accumulent les impacts de la privation matérielle et sociale si tôt dans leur vie. » (p. 305)

Texte en anglais.