Horizon de sens : les transformations de la famille haïtienne

Horizon de sens : les transformations de la famille haïtienne

Horizon de sens : les transformations de la famille haïtienne

Horizon de sens : les transformations de la famille haïtiennes

| Ajouter

Référence bibliographique [4619]

Perreault, Marc, Bibeau, Gilles et Das, Kalpana. 2003. «Horizon de sens : les transformations de la famille haïtienne». Dans La gang : une chimère à apprivoiser. Marginalité et transnationalité chez les jeunes québécois d’origine afro-antillaise , p. 257-305. Montréal (Québec): Boréal.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce présent chapitre vise à « mettre en perspective deux modèles familiaux que plusieurs ont tendance à opposer lorsqu’il s’agit de préciser les problèmes et les limites de l’un ou de l’autre ». (p. 262)

2. Méthode



Échantillon :
Environ deux cents jeunes d’origine afro-antillaise

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« On dit communément que les conflits ne manquent pas entre les parents néo-québécois et leurs enfants, avec ceux-là surtout qui sont nés au Québec ou qui y sont arrivés en bas âge. De tels conflits sont généralement expliqués par deux faits que les chercheurs disent avoir documentés : les jeunes adoptent beaucoup plus vite que leurs parents les manières de faire qui existent dans la société d’accueil et tendent à rejeter celles du pays d’origine de leurs parents; les parents conservent plus longtemps la culture du pays d’origine qu’ils continuent à transmettre à leurs enfants parce qu’ils sont convaincus de l’importance de ces valeurs et de ces manières de faire. Certains problèmes qu’on trouve dans les familles néo-québécoises, notamment la violence familiale, la délinquance juvénile et les crises d’identité chez les jeunes, s’expliquent, d’après la majorité des chercheurs, par l’existence au sein des familles de deux systèmes normatifs que ni les parents ni les enfants n’arrivent vraiment à harmoniser. » (p. 257)