La place et le rôle des grands-mères Inuit dans les relations familiales intergénérationnelles

La place et le rôle des grands-mères Inuit dans les relations familiales intergénérationnelles

La place et le rôle des grands-mères Inuit dans les relations familiales intergénérationnelles

La place et le rôle des grands-mères Inuit dans les relations familiales intergénérationnelless

| Ajouter

Référence bibliographique [460]

Sigouin, Catherine. 2010. «La place et le rôle des grands-mères Inuit dans les relations familiales intergénérationnelles». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de travail social.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Les grand-mères Inuit assument de multiples rôles au sein de la famille et ce, dans des conditions de grande pauvreté et de manque de ressources. À l’occasion de ce mémoire, nous voulons explorer la place et les rôles des grand-mères Inuit dans les relations familiales intergénérationnelles. Cette recherche vise également à mieux comprendre les dynamiques psychosociales en présence et la pertinence d’une intervention sociale auprès des grands-mères Inuit. Inspirée du paradigme interactionniste et de la perspective interculturelle, notre analyse se base également sur des concepts-clés tels que la grand-maternité et la transmission intergénérationnelle. » (p. i)

Questions/Hypothèses :
« Nos questions de recherche sont [...] les suivantes :
Quelles sont les perceptions des grand-mères Inuit sur :
1- leur place et leurs rôles au sein de la famille?
2- leurs relations et liens intergénérationnels?
3- la transmission : Que veulent-elles transmettre? Pourquoi le faire?
4- les enjeux psychosociaux ainsi que l’intervention sociale auprès de cette communauté? » (p. 17)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Nous avons interviewé huit grands-mères Inuit vivant à Inukjuak, dans le Nunavik, ainsi que deux intervenants (à titre d’informateurs) du milieu de santé et de services sociaux travaillant au Centre de Santé Inuulitsivik. » (p. i)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« L’étude met en lumière la place centrale et indispensable des grand-mères dans les soins et l’éducation des petits-enfants. En ce sens, elle propose une représentation culturelle de la grand-maternité qui diverge considérablement de celle de nos sociétés occidentales dites modernes. À partir des entrevues effectuées, il appert que la volonté de transmettre des valeurs de solidarité et de partage est le rôle le plus important aux yeux des grand-mères Inuit par rapport à leurs petits-enfants et cette volonté témoigne d’une préoccupation pour la survie du groupe. Cette recherche a mis en évidence différents types de grand-mères mais surtout, elle a fait ressortir une préoccupation généralisée pour les enfants et pour l’avenir de la communauté. Ces résultats nous permettent d’énoncer certaines pistes de réflexions autour de la pratique du travail social auprès de cette communauté et de la pertinence des programmes psychosociaux actuellement en place. Nos observations tendent en faveur d’une reconnaissance du rôle essentiel des grands-mères Inuit à travers la mise en place de programmes et services mieux adaptés à cette clientèle. » (p. i)