La banlieue, le lieu idéal pour élever des enfants?

La banlieue, le lieu idéal pour élever des enfants?

La banlieue, le lieu idéal pour élever des enfants?

La banlieue, le lieu idéal pour élever des enfants?s

| Ajouter

Référence bibliographique [46]

Walker, Audrey et Fortin, Andrée. 2011. «La banlieue, le lieu idéal pour élever des enfants?». Dans La banlieue s’étale , sous la dir. de Andrée Fortin, Després, Carole et Vachon, Geneviève, p. 203-227. Québec: Éditions Nota Bene.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Les auteures de ce chapitre visent à découvrir s’il existe d’autres explications que le coût des terrains ou des maisons qui influencent les familles avec de jeunes enfants à s’établir en banlieue.

Questions/Hypothèses :
«Si ’la’ banlieue en général apparaît comme un endroit propice à l’éducation des enfants, est-ce pour les mêmes raisons dans les diverses banlieues?» (p. 204)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de 173 propriétaires résidant dans cinq banlieues de l’agglomération de Québec (Beauport, Charlesbourg, Duberger, Sainte-Foy, Sillery).

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Dans l’agglomération de Québec, «[...] la vie en banlieue, proche ou lointaine, apparaît comme la norme au sens statistique pour les familles qui ont de jeunes enfants. Il y a au moins cinquante ans que les jeunes grandissent en banlieue, c’est-à-dire deux, voire trois générations, et ce milieu est privilégié par les familles pour élire domicile.» (p. 203-204) «Ce chapitre [explore] le point de vue des parents sur ’la’ banlieue comme endroit idéal pour élever des enfants. […] Dans l’ensemble, la ville sert de repoussoir aux représentations de la banlieue et de périurbain comme lieu idéal pour élever des enfants.» (p. 226)