Le suivi clinique de mères filicides

Le suivi clinique de mères filicides

Le suivi clinique de mères filicides

Le suivi clinique de mères filicidess

| Ajouter

Référence bibliographique [4563]

Roy, Renée, Poulin, Bernard, Laporte, Line, Marleau, Jacques D. et Webanck, Thierry. 2003. «Le suivi clinique de mères filicides ». PRISME, no 41, p. 104-111.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Tenter d’éclaircir le rôle du thérapeute et son effet sur les mères fillicides lors du suivi clinique suivant leur méfait.

2. Méthode


Type de traitement des données :
Recension

3. Résumé


« Rarement abordé dans la littérature jusqu’à tout récemment, le sujet du filicide est traité par les auteurs, en se penchant plus particulièrement sur le traitement clinique des femmes qui ont tué leur enfant. Tout en considérant les aspects sociocriminels et psychiatriques reliés à l’évolution clinique dans ces cas précis, l’auteur présente les enjeux psychothérapeutiques, lesquels présentent d’importants défis pour les cliniciens travaillant auprès de cette population. Ils soulignent la spécificité du processus de deuil, au moment où les pensées dépressives et l’anxiété sont activées par les procédures légales, sont à l’avant et empêchent habituellement les femmes de panser leur plaits, causer par la perte de leur enfant. Au niveau contretransferiel, les auteurs mettent l’accent sur la nécessité qu’a le thérapeute de reconnaître plainement les souffrances de la mère dans le but d’engager avec elle à une alliance thérapeutique, laquelle est un facteur clé dans une résultante positive. Finalement, les cliniciens devraient être au courant du haut risque de suicide ou d’auto-mutilation qui existe chez ces femmes, qui, en conséquence, devraient être encadrées étroitement à tous les étapes de l’intervention. » (traduction libre, p. 111)